Mohamed Aoulad ne sera donc pas sélectionné en vue du prochain match ce vendredi 7 décembre au Standard.

Après son but (43e) contre Courtrai, Aoulad s'était tourné vers son banc et s'était frotté les yeux, une manière d'exprimer que ses entraîneurs avaient été aveugles de ne pas le faire jouer davantage. Il avait aussi prononcé une insulte à leur intention. Les deux parties se sont réunies lundi après-midi. Aoulad y a présenté ses excuses qui ont été acceptées.

Il a tenu à préciser : "Je présente mes excuses aux supporters et aux personnes qui ont vu mon geste et mes propos, il ne s'agissait que de la frustration par rapport à ma situation personnelle. Je n'avais pas encore eu beaucoup de temps de jeu ni l'occasion d'aider l'équipe cette saison et je le vivais mal. J'ai maintenant compris que c'était déplacé et j'accepte la sanction que la club a décidé de m'infliger en comprenant que cela devra me servir pour mon avenir", peut-on lire sur le site du Sporting.

Mohamed Aoulad ne sera donc pas sélectionné en vue du prochain match ce vendredi 7 décembre au Standard. Après son but (43e) contre Courtrai, Aoulad s'était tourné vers son banc et s'était frotté les yeux, une manière d'exprimer que ses entraîneurs avaient été aveugles de ne pas le faire jouer davantage. Il avait aussi prononcé une insulte à leur intention. Les deux parties se sont réunies lundi après-midi. Aoulad y a présenté ses excuses qui ont été acceptées. Il a tenu à préciser : "Je présente mes excuses aux supporters et aux personnes qui ont vu mon geste et mes propos, il ne s'agissait que de la frustration par rapport à ma situation personnelle. Je n'avais pas encore eu beaucoup de temps de jeu ni l'occasion d'aider l'équipe cette saison et je le vivais mal. J'ai maintenant compris que c'était déplacé et j'accepte la sanction que la club a décidé de m'infliger en comprenant que cela devra me servir pour mon avenir", peut-on lire sur le site du Sporting.