Charleroi, c'était surtout lui. Bien sûr, Felice Mazzù a tenté de convaincre ses hommes du contraire, rassemblant son vestiaire pour lui rappeler que le groupe était toujours au-dessus d'un individu, aussi talentueux soit-il. Il n'empêche qu'en ce mardi matin de janvier, moins de 48 heures après un succès historique ramené de Bruges, le ciel enneigé tombe sur la tête du coach carolo et de son staff.
...