GK : Davy Roef (KAA Gent)

Déjà présent dans l'équipe-type de la semaine précédente, Davy Roef récidive pour le plus grand bonheur des Gantois. Auteur de nombreux arrêts décisifs et à la base de l'action qui mène au goal, il a rendu une très belle copie ce dimanche dans un duel ô combien important contre son ancienne équipe.

RB : Clinton Mata (Club Brugge)

En fouillant les poches de Clinton Mata à la fin du match, on y a retrouvé John Paintsil. Le défenseur brugeois a contré deux de ses frappes et l'a empêché de s'exprimer tout au long du match. En plus de sa belle performance défensive, le Brugeois s'est aussi exprimé offensivement. Grâce à son bel appel sur un dédoublement côté droit, le latéral a déposé un assist somptueux sur la tête de De Ketelaere.

CB : Merveille Bokadi (Standard)

Le défenseur congolais, placé au centre d'une défense 3, a rendu une copie parfaite face à Courtrai. Bon dans toutes ses interventions, il permet au Standard d'obtenir une clean sheet précieuse. Avec cette belle performance défensive, les Liégeois se sont rassurés et ont obtenu une victoire synonyme de maintien.

LB : Michael Ngadeu (KAA Gent)

Défenseur autoritaire dans le choc du week-end, Michael Ngadeu était un roc face à Anderlecht. Le Camerounais était insurmontable dans les duels aériens et en un contre un. Il a obligé les joueurs adverses à tenter leur chance en dehors du rectangle. Il s'est même exprimé sur corner en fin de première mi-temps mais c'est passé, de peu, à côté.

RW : Daiki Hashioka (St-Trond)

Le danger est définitivement venu de la droite à Saint-Trond ce dimanche. Le latéral droit, Daiki Hashioka était très actif depuis son flanc, qu'il a parcouru de long en large. Avec ses deux assists, il a lancé les Trudonnaires vers la victoire dès la première mi-temps. Bien qu'il doive le premier but au coup de génie de Christian Brüls, son deuxième assist était un service millimétré pour son compatriote Hara qui n'avait plus qu'à la pousser au fond.

RCM : Michel-Ange Balikwisha (Royal Antwerp)

Très actif depuis son côté gauche, Michel-Ange Balikwisha a donné le tournis aux défenseurs de l'Essevee qui étaient souvent réunis à plusieurs autour de lui. Un centre très dangereux vers Michael Frey aurait pu être converti en passe décisive mais un poteau en décida autrement. Il s'est aussi mis en évidence par un raid solitaire qui aurait pu être le goal du mois.

DM : Adem Zorgane (Charleroi)

Le milieu algérien était partout ce samedi dans la manita de Charleroi face au Cercle. Véritable numéro 8 de l'entrejeu, Adem Zorgane offrait sans cesse plus de solutions offensives grâce à ses appels et donnait beaucoup plus de travail aux défenseurs brugeois. Sa belle performance a été ponctuée par deux passes décisives.

LCM : Christian Brüls (St-Trond)

Déjà bien en forme dès le début de match, avec un premier but annulé en guise d'avertissement pour le Beerschot. Christian Brüls a ensuite rappelé à tout le monde qu'il avait l'un des meilleurs pieds gauches de la compétition en ouvrant le score, pour de bon, d'une frappe enroulée à l'entrée du grand rectangle. Au-delà de son but, il a aussi donné un assist en fin de match et a dirigé, avec brio, la plupart des offensives de son équipe.

LW : Tajon Buchanan (Club Brugge)

Véritable flèche sur son côté gauche, le Canadien semblait inarrêtable en transition. Bien qu'il n'ait pas pu inscrire son nom parmi les buteurs et les passeurs du match, il a alerté le gardien limbourgeois à plusieurs reprises sur des frappes puissantes de son pied droit.

ST : Vakoun Bayo (Charleroi)

Deux buts et une passe décisive pour le grand attaquant carolo. Une inspiration de génie en dehors de la surface, suivi d'un but du plat du pays dans le rectangle ont permis de mener par trois buts d'écart. Son sang-froid en zone de finition a bien aidé les Carolos, comme le confirme sa passe décisive tout en contrôle pour Heymans sur le quatrième but de son équipe.

ST : Youssef Maziz (RFC Seraing)

Youssef Maziz n'avait plus marqué depuis deux mois mais c'est de lui qu'est venu le danger. Un but, une frappe tendue de loin et une bicyclette sont à mettre à l'actif du plus virevoltant des Sérésiens ce week-end. Il était aussi très altruiste mais n'est pas parvenu à trouver ses partenaires correctement. Un deuxième but aurait, sans doute, fait beaucoup de bien à Seraing.

Déjà présent dans l'équipe-type de la semaine précédente, Davy Roef récidive pour le plus grand bonheur des Gantois. Auteur de nombreux arrêts décisifs et à la base de l'action qui mène au goal, il a rendu une très belle copie ce dimanche dans un duel ô combien important contre son ancienne équipe. En fouillant les poches de Clinton Mata à la fin du match, on y a retrouvé John Paintsil. Le défenseur brugeois a contré deux de ses frappes et l'a empêché de s'exprimer tout au long du match. En plus de sa belle performance défensive, le Brugeois s'est aussi exprimé offensivement. Grâce à son bel appel sur un dédoublement côté droit, le latéral a déposé un assist somptueux sur la tête de De Ketelaere. Le défenseur congolais, placé au centre d'une défense 3, a rendu une copie parfaite face à Courtrai. Bon dans toutes ses interventions, il permet au Standard d'obtenir une clean sheet précieuse. Avec cette belle performance défensive, les Liégeois se sont rassurés et ont obtenu une victoire synonyme de maintien.Défenseur autoritaire dans le choc du week-end, Michael Ngadeu était un roc face à Anderlecht. Le Camerounais était insurmontable dans les duels aériens et en un contre un. Il a obligé les joueurs adverses à tenter leur chance en dehors du rectangle. Il s'est même exprimé sur corner en fin de première mi-temps mais c'est passé, de peu, à côté.Le danger est définitivement venu de la droite à Saint-Trond ce dimanche. Le latéral droit, Daiki Hashioka était très actif depuis son flanc, qu'il a parcouru de long en large. Avec ses deux assists, il a lancé les Trudonnaires vers la victoire dès la première mi-temps. Bien qu'il doive le premier but au coup de génie de Christian Brüls, son deuxième assist était un service millimétré pour son compatriote Hara qui n'avait plus qu'à la pousser au fond.Très actif depuis son côté gauche, Michel-Ange Balikwisha a donné le tournis aux défenseurs de l'Essevee qui étaient souvent réunis à plusieurs autour de lui. Un centre très dangereux vers Michael Frey aurait pu être converti en passe décisive mais un poteau en décida autrement. Il s'est aussi mis en évidence par un raid solitaire qui aurait pu être le goal du mois.Le milieu algérien était partout ce samedi dans la manita de Charleroi face au Cercle. Véritable numéro 8 de l'entrejeu, Adem Zorgane offrait sans cesse plus de solutions offensives grâce à ses appels et donnait beaucoup plus de travail aux défenseurs brugeois. Sa belle performance a été ponctuée par deux passes décisives.Déjà bien en forme dès le début de match, avec un premier but annulé en guise d'avertissement pour le Beerschot. Christian Brüls a ensuite rappelé à tout le monde qu'il avait l'un des meilleurs pieds gauches de la compétition en ouvrant le score, pour de bon, d'une frappe enroulée à l'entrée du grand rectangle. Au-delà de son but, il a aussi donné un assist en fin de match et a dirigé, avec brio, la plupart des offensives de son équipe.Véritable flèche sur son côté gauche, le Canadien semblait inarrêtable en transition. Bien qu'il n'ait pas pu inscrire son nom parmi les buteurs et les passeurs du match, il a alerté le gardien limbourgeois à plusieurs reprises sur des frappes puissantes de son pied droit.Deux buts et une passe décisive pour le grand attaquant carolo. Une inspiration de génie en dehors de la surface, suivi d'un but du plat du pays dans le rectangle ont permis de mener par trois buts d'écart. Son sang-froid en zone de finition a bien aidé les Carolos, comme le confirme sa passe décisive tout en contrôle pour Heymans sur le quatrième but de son équipe.Youssef Maziz n'avait plus marqué depuis deux mois mais c'est de lui qu'est venu le danger. Un but, une frappe tendue de loin et une bicyclette sont à mettre à l'actif du plus virevoltant des Sérésiens ce week-end. Il était aussi très altruiste mais n'est pas parvenu à trouver ses partenaires correctement. Un deuxième but aurait, sans doute, fait beaucoup de bien à Seraing.