La première grosse occasion du match a échu à Charles De Ketelaere à la suite d'une mauvaise passe de Marco Ilaimaharitra. Le jeune Brugeois est entré dans le rectangle en évitant Dorian Dessoleil mais Nicolas Penneteau l'a empêché d'ouvrir la marque (2e). Le gardien carolo s'est encore montré attentif sur une volée de Percy Tau, qui avait bénéficié d'une mauvaise intervention de Steeven Willems (5e).

Bien que peu précis, les Zèbres ont également porté le danger dans l'autre camp notamment par Maxime Busi. Cependant, les envois de Ryota Morioka (1e) et Massimo Bruno (17e) ont constitué de simples ballons d'entraînement pour Simon Mignolet. Côté Brugeois, Hans Vanaken n'a pas été plus précis alors qu'il avait été bien isolé par Percy Tau (21e). Si le rythme a alors baissé, le match est resté acharné et désordonné.

En début de seconde période, les 12.090 spectateurs n'ont pas eu droit à un spectacle plus emballant. Les deux équipes se marquaient de près, multipliant les obstructions et les fautes dont une a valu une carte jaune à Shamar Nicholson pour une faute sur le capitaine brugeois Ruud Vormer (61e). Les Blauw & Zwart ont tenté un joli coup : isolé par une talonnade de De Ketelaere, Emmanuel Dennis s'est retrouvé face à Penneteau, qui a sorti son envoi du plat du pied (62e).

Charleroi a résisté à la pression adverse et Morioka a obligé Vormer à commettre une faute sanctionnée par une carte jaune (71e). Bruges s'est cassé les dents sur la défense de Charleroi bien articulée sur le duo Willems-Dessoleil et a concédé un troisième partage de suite après celui face à Courtrai en championnat et Zulte-Waregem en Coupe.

La première grosse occasion du match a échu à Charles De Ketelaere à la suite d'une mauvaise passe de Marco Ilaimaharitra. Le jeune Brugeois est entré dans le rectangle en évitant Dorian Dessoleil mais Nicolas Penneteau l'a empêché d'ouvrir la marque (2e). Le gardien carolo s'est encore montré attentif sur une volée de Percy Tau, qui avait bénéficié d'une mauvaise intervention de Steeven Willems (5e). Bien que peu précis, les Zèbres ont également porté le danger dans l'autre camp notamment par Maxime Busi. Cependant, les envois de Ryota Morioka (1e) et Massimo Bruno (17e) ont constitué de simples ballons d'entraînement pour Simon Mignolet. Côté Brugeois, Hans Vanaken n'a pas été plus précis alors qu'il avait été bien isolé par Percy Tau (21e). Si le rythme a alors baissé, le match est resté acharné et désordonné. En début de seconde période, les 12.090 spectateurs n'ont pas eu droit à un spectacle plus emballant. Les deux équipes se marquaient de près, multipliant les obstructions et les fautes dont une a valu une carte jaune à Shamar Nicholson pour une faute sur le capitaine brugeois Ruud Vormer (61e). Les Blauw & Zwart ont tenté un joli coup : isolé par une talonnade de De Ketelaere, Emmanuel Dennis s'est retrouvé face à Penneteau, qui a sorti son envoi du plat du pied (62e). Charleroi a résisté à la pression adverse et Morioka a obligé Vormer à commettre une faute sanctionnée par une carte jaune (71e). Bruges s'est cassé les dents sur la défense de Charleroi bien articulée sur le duo Willems-Dessoleil et a concédé un troisième partage de suite après celui face à Courtrai en championnat et Zulte-Waregem en Coupe.