Charleroi peut écrire une belle page de son histoire après un début de saison exceptionnel. Si les Zèbres battent jeudi soir (19h00) le Lech Poznan, vice-champion de Pologne, en barrage pour l'Europa League, ils participeront pour la première fois de leur histoire à la phase de groupes d'une Coupe d'Europe. "Le groupe est conscient de l'importance de la rencontre et veut aussi écrire l'histoire", a confirmé Karim Belhocine, l'entraîneur carolo, qui n'a jamais connu non plus cet honneur. "Il ne faut pas oublier que pour la première fois cela peut être aussi historique pour les joueurs. Beaucoup n'ont jamais encore disputé la phase de groupes." Une heure plus tard, le Standard disputera aussi un barrage, contre les Hongrois de Fehervar, vainqueur surprise du Stade Reims au tour précédent. "Avant le match Fehervar-Reims, j'avais dit que je ne tenais pas à jouer contre Reims et bien maintenant, j'aurais préféré jouer contre Reims", a confié l'entraîneur du Standard Philippe Montanier. "Fehervar est une équipe technique, expérimentée et dynamique. J'ai bien entendu et demandé des informations à David Guion, le coach de Reims. Nous regardons des vidéos mais c'est toujours mieux d'avoir le ressenti d'un coach, savoir ce qu'il aurait fait après coup. Je m'attends à ce que Fehervar opte pour le même dispositif que contre Reims. Il a joué en 5-4-1, développant un jeu agressif, défendant vers l'avant avec un bloc regroupé et compact. Ce n'est pas son système de prédilection mais cette fois, il joue en plus en déplacement." Avec La Gantoise et l'Antwerp, deux clubs belges sont déjà assurés de disputer la phase de poules. L'Antwerp était directement qualifié, en tant que vainqueur de la Coupe de Belgique. La Gantoise a été reversée en C3 après sa défaite contre le Dynamo Kiev en barrages de la Ligue des Champions. Vendredi, ils connaîtront leurs adversaires en groupes, à l'issue du tirage à Nyon. Le Club Bruges, champion de Belgique, découvrira ses opposants en Ligue des Champions jeudi soir. Cinq clubs belges en phase de groupes des Coupes d'Europe serait une excellente nouvelle pour le football belge, qui a besoin de points aux classements par pays. Cette saison, la Belgique fait partie d'un petit groupe de six pays (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne, Portugal et Belgique) qui compte encore tous ses représentants en lice. Il faut remonter à 2016-2017 pour trouver cinq clubs belges en phase de groupes. Une année excellente pour la Belgique, avec deux clubs (Genk et Anderlecht) qui ont atteint les quarts de finale de l'Europa League et La Gantoise qui avait été éliminée un tour plus tôt. (Belga)

Charleroi peut écrire une belle page de son histoire après un début de saison exceptionnel. Si les Zèbres battent jeudi soir (19h00) le Lech Poznan, vice-champion de Pologne, en barrage pour l'Europa League, ils participeront pour la première fois de leur histoire à la phase de groupes d'une Coupe d'Europe. "Le groupe est conscient de l'importance de la rencontre et veut aussi écrire l'histoire", a confirmé Karim Belhocine, l'entraîneur carolo, qui n'a jamais connu non plus cet honneur. "Il ne faut pas oublier que pour la première fois cela peut être aussi historique pour les joueurs. Beaucoup n'ont jamais encore disputé la phase de groupes." Une heure plus tard, le Standard disputera aussi un barrage, contre les Hongrois de Fehervar, vainqueur surprise du Stade Reims au tour précédent. "Avant le match Fehervar-Reims, j'avais dit que je ne tenais pas à jouer contre Reims et bien maintenant, j'aurais préféré jouer contre Reims", a confié l'entraîneur du Standard Philippe Montanier. "Fehervar est une équipe technique, expérimentée et dynamique. J'ai bien entendu et demandé des informations à David Guion, le coach de Reims. Nous regardons des vidéos mais c'est toujours mieux d'avoir le ressenti d'un coach, savoir ce qu'il aurait fait après coup. Je m'attends à ce que Fehervar opte pour le même dispositif que contre Reims. Il a joué en 5-4-1, développant un jeu agressif, défendant vers l'avant avec un bloc regroupé et compact. Ce n'est pas son système de prédilection mais cette fois, il joue en plus en déplacement." Avec La Gantoise et l'Antwerp, deux clubs belges sont déjà assurés de disputer la phase de poules. L'Antwerp était directement qualifié, en tant que vainqueur de la Coupe de Belgique. La Gantoise a été reversée en C3 après sa défaite contre le Dynamo Kiev en barrages de la Ligue des Champions. Vendredi, ils connaîtront leurs adversaires en groupes, à l'issue du tirage à Nyon. Le Club Bruges, champion de Belgique, découvrira ses opposants en Ligue des Champions jeudi soir. Cinq clubs belges en phase de groupes des Coupes d'Europe serait une excellente nouvelle pour le football belge, qui a besoin de points aux classements par pays. Cette saison, la Belgique fait partie d'un petit groupe de six pays (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne, Portugal et Belgique) qui compte encore tous ses représentants en lice. Il faut remonter à 2016-2017 pour trouver cinq clubs belges en phase de groupes. Une année excellente pour la Belgique, avec deux clubs (Genk et Anderlecht) qui ont atteint les quarts de finale de l'Europa League et La Gantoise qui avait été éliminée un tour plus tôt. (Belga)