Lokeren, qui s'est séparé de Georges Leekens cette semaine, était dirigé pour l'occasion par Arnar Vidarsson, le nouvel entraîneur Runar Kristinsson prenant place en tribune. Eupen a ouvert le score grâce à Onyekuru (20e). Terki a égalisé juste avant la pause (42e).

Sylla a redonné l'avantage à Eupen d'une frappe enroulée du gauche (78e). Eupen pensait tenir une victoire importante dans la lutte pour le maintien, mais, sur un corner, Straetman remettait définitivement les deux équipes à égalité (2-2, 88e).

Genk - Westerlo

Opposé à Westerlo, Genk a trouvé l'ouverture en début de seconde période. Après un excellent travail de Bailey, Pozuelo a trompé Van Langendonck d'une frappe de l'entrée du rectangle (54e). Le deuxième but tombait à la 66e minute au terme d'un beau mouvement des Limbourgeois: de la droite, Bailey effectuait une transversale afin de trouver Buffel sur la gauche. Le capitaine glissait à Pozuelo qui centrait aussitôt. Bailey reprenait de volée et Karelis, au second poteau, prolongeait le ballon dans le but. À la 82e minute, Apau débordait sur la droite, Molenberghs reprenait son centre de la tête et réduisait l'écart.

Saint-Trond - Charleroi

De son côté, Charleroi est reparti de son déplacement à Saint-Trond avec un partage 2-2. Les hommes de Felice Mazzu ont pourtant mené à deux reprises, grâce à Ninis (16e) et Pollet (57e), mais Saint-Trond a, à chaque fois, rapidement égalisé. Peeters (19e) et Pulido (62e) ont ainsi fait plier ce qui était, avant la rencontre, la meilleure défense du championnat avec seulement 9 buts encaissés.

Charleroi trouvait l'ouverture par Ninis, qui avait converti dans le but un centre de la droite de Baby (16e). La joie des 'Zèbres' ne durait cependant que trois minutes. Penneteau devait s'incliner sur un tir de l'entrée du rectangle de Stef Peeters (19e).

La partie était interrompue quelques minutes en raison de fumigènes allumés par les supporters de Charleroi. Juste avant la pause, Dutoit faisait étalage de ses réflexes sur une tête de Diandy (38e).

En seconde période, Pollet était à la réception d'un centre de Ninis pour le deuxième but de Charleroi (57e). À nouveau, Charleroi ne parvenait pas à conserver l'avantage très longtemps: Pulido, qui avait manqué une grosse occasion une minute plus tôt, trompait Penneteau de la tête (62e). En fin de match, Dutoit était décisif sur une frappe tendue de Pollet (86e). Le score n'évoluait plus.

Avec 24 points, Charleroi revient provisoirement à hauteur d'Anderlecht à la deuxième place du classement, à trois longueurs de Zulte Waregem. Saint-Trond (10 points) laisse Westerlo (9 points) seul à la dernière place.

Lokeren, qui s'est séparé de Georges Leekens cette semaine, était dirigé pour l'occasion par Arnar Vidarsson, le nouvel entraîneur Runar Kristinsson prenant place en tribune. Eupen a ouvert le score grâce à Onyekuru (20e). Terki a égalisé juste avant la pause (42e). Sylla a redonné l'avantage à Eupen d'une frappe enroulée du gauche (78e). Eupen pensait tenir une victoire importante dans la lutte pour le maintien, mais, sur un corner, Straetman remettait définitivement les deux équipes à égalité (2-2, 88e). Opposé à Westerlo, Genk a trouvé l'ouverture en début de seconde période. Après un excellent travail de Bailey, Pozuelo a trompé Van Langendonck d'une frappe de l'entrée du rectangle (54e). Le deuxième but tombait à la 66e minute au terme d'un beau mouvement des Limbourgeois: de la droite, Bailey effectuait une transversale afin de trouver Buffel sur la gauche. Le capitaine glissait à Pozuelo qui centrait aussitôt. Bailey reprenait de volée et Karelis, au second poteau, prolongeait le ballon dans le but. À la 82e minute, Apau débordait sur la droite, Molenberghs reprenait son centre de la tête et réduisait l'écart.De son côté, Charleroi est reparti de son déplacement à Saint-Trond avec un partage 2-2. Les hommes de Felice Mazzu ont pourtant mené à deux reprises, grâce à Ninis (16e) et Pollet (57e), mais Saint-Trond a, à chaque fois, rapidement égalisé. Peeters (19e) et Pulido (62e) ont ainsi fait plier ce qui était, avant la rencontre, la meilleure défense du championnat avec seulement 9 buts encaissés. Charleroi trouvait l'ouverture par Ninis, qui avait converti dans le but un centre de la droite de Baby (16e). La joie des 'Zèbres' ne durait cependant que trois minutes. Penneteau devait s'incliner sur un tir de l'entrée du rectangle de Stef Peeters (19e). La partie était interrompue quelques minutes en raison de fumigènes allumés par les supporters de Charleroi. Juste avant la pause, Dutoit faisait étalage de ses réflexes sur une tête de Diandy (38e). En seconde période, Pollet était à la réception d'un centre de Ninis pour le deuxième but de Charleroi (57e). À nouveau, Charleroi ne parvenait pas à conserver l'avantage très longtemps: Pulido, qui avait manqué une grosse occasion une minute plus tôt, trompait Penneteau de la tête (62e). En fin de match, Dutoit était décisif sur une frappe tendue de Pollet (86e). Le score n'évoluait plus. Avec 24 points, Charleroi revient provisoirement à hauteur d'Anderlecht à la deuxième place du classement, à trois longueurs de Zulte Waregem. Saint-Trond (10 points) laisse Westerlo (9 points) seul à la dernière place.