"Le Sporting de Charleroi remercie Karim Belhocine pour son travail et son implication totale tout au long de ces deux dernières années qui auront, notamment, permis au club de décrocher méritoirement la troisième place au classement général en 2019-20, octroyant au passage une place européenne, tout en assurant le record de points dans l'histoire du Sporting de Charleroi", souligne le club. "Le Sporting de Charleroi tient également à mettre en avant les qualités de meneur et humaines de Karim Belhocine, ainsi que ses excellentes relations avec l'ensemble du personnel du RCSC."

Belhocine, 43 ans, était arrivé à Charleroi en juillet 2019 comme successeur de Felice Mazzu. Avant cela, il a été manager et directeur technique de Courtrai et adjoint d'Hein Vanhaebrouck à Anderlecht, où il avait par deux fois assuré l'intérim au cours de la saison 2018-2019.

Cette saison, Charleroi a terminé 13e de la saison régulière, manquant la qualification aux playoffs.

"Le Sporting de Charleroi remercie Karim Belhocine pour son travail et son implication totale tout au long de ces deux dernières années qui auront, notamment, permis au club de décrocher méritoirement la troisième place au classement général en 2019-20, octroyant au passage une place européenne, tout en assurant le record de points dans l'histoire du Sporting de Charleroi", souligne le club. "Le Sporting de Charleroi tient également à mettre en avant les qualités de meneur et humaines de Karim Belhocine, ainsi que ses excellentes relations avec l'ensemble du personnel du RCSC." Belhocine, 43 ans, était arrivé à Charleroi en juillet 2019 comme successeur de Felice Mazzu. Avant cela, il a été manager et directeur technique de Courtrai et adjoint d'Hein Vanhaebrouck à Anderlecht, où il avait par deux fois assuré l'intérim au cours de la saison 2018-2019. Cette saison, Charleroi a terminé 13e de la saison régulière, manquant la qualification aux playoffs.