Lors de ce duel entre deux des équipes en forme de notre championnat, c'est Zulte Waregem qui a pris le plus l'initiative, notamment en première période. Fidèles à leur credo, les Zèbres ont préféré attendre et repartir en contre. Cela leur a plutôt donné raison puisque c'est bien l'équipe de Karim Belhocine qui s'est procurée les meilleures occasions lors des 45 premières minutes. On retiendra notamment un but annulé à Fall (7e), une sortie providentielle de Bossut (10e) et une frappe dans le filet latéral de Morioka (28e). Zulte Waregem s'est lui montré dangereux via son attaquant canadien Cyle Larin (30e). Au retour des vestiaires, c'est ce même Larin qui a servi sur un plateau d'argent le but du 1-0 à Saido Berahino. En face à face avec Penneteau, le Burundais a feinté un tir, couché le gardien carolo et déposé le ballon au fond (48e). Charleroi a donc dû prendre les choses en main pour revenir au score mais n'est jamais parvenu à emballer la rencontre malgré quelques initiatives virevoltantes d'Ali Gholizadeh. Dans les arrêts de jeu, le Essevee a tué tout suspense grâce à Larin (90e+3).

Les Carolos, qui voulaient accéder au dernier carré pour la première fois depuis 2006, devront encore attendre et pourront désormais se concentrer sur le championnat. Zulte Waregem se confirme quant à lui un véritable spécialiste de la compétition. L'équipe de Francky Dury a remporté la Coupe en 2006 et 2017 et avait atteint la finale en 2014.

Deux autres quarts de finale sont prévus mercredi avec Union St-Gilloise - Courtrai (20h) et Standard - Antwerp (20h45). Anderlecht recevra Bruges jeudi (20h45) pour le quatrième quart de finale.

Lors de ce duel entre deux des équipes en forme de notre championnat, c'est Zulte Waregem qui a pris le plus l'initiative, notamment en première période. Fidèles à leur credo, les Zèbres ont préféré attendre et repartir en contre. Cela leur a plutôt donné raison puisque c'est bien l'équipe de Karim Belhocine qui s'est procurée les meilleures occasions lors des 45 premières minutes. On retiendra notamment un but annulé à Fall (7e), une sortie providentielle de Bossut (10e) et une frappe dans le filet latéral de Morioka (28e). Zulte Waregem s'est lui montré dangereux via son attaquant canadien Cyle Larin (30e). Au retour des vestiaires, c'est ce même Larin qui a servi sur un plateau d'argent le but du 1-0 à Saido Berahino. En face à face avec Penneteau, le Burundais a feinté un tir, couché le gardien carolo et déposé le ballon au fond (48e). Charleroi a donc dû prendre les choses en main pour revenir au score mais n'est jamais parvenu à emballer la rencontre malgré quelques initiatives virevoltantes d'Ali Gholizadeh. Dans les arrêts de jeu, le Essevee a tué tout suspense grâce à Larin (90e+3). Les Carolos, qui voulaient accéder au dernier carré pour la première fois depuis 2006, devront encore attendre et pourront désormais se concentrer sur le championnat. Zulte Waregem se confirme quant à lui un véritable spécialiste de la compétition. L'équipe de Francky Dury a remporté la Coupe en 2006 et 2017 et avait atteint la finale en 2014. Deux autres quarts de finale sont prévus mercredi avec Union St-Gilloise - Courtrai (20h) et Standard - Antwerp (20h45). Anderlecht recevra Bruges jeudi (20h45) pour le quatrième quart de finale.