Le club carolo pourra accueillir 5.500 personnes dans son stade lors de la réception du Beerschot le vendredi 18 septembre prochain (20h45). La mesure de distanciation sociale sera réduite à un mètre et une rangée sur deux sera vide. La bulle de cinq personnes sera également autorisée.

Plus tôt dans la journée, le protocole du RSC Anderlecht avait également été validé par la ministre. Le club bruxellois pourra accueillir 6.340 personnes dans son stade dimanche lors de la réception du Cercle de Bruges (13h30).

Lundi, Eupen avait également reçu l'aval d'Isabelle Weykmans, la ministre des Sports de la communauté germanophone, pour accueillir 1.600 personnes au Kehrweg. La rencontre entre les Germanophones et La Gantoise vendredi à 20h45 sera donc le premier match sur le sol belge avec du public depuis l'interruption de la saison à cause du coronavirus en mars dernier.

La ministre des Sports de la FWB doit encore se pencher sur les dossiers du Standard, Mouscron, RWDM, Union Saint-Gilloise et Seraing. En ce qui concerne les clubs néerlandophones, ceux-ci sauront mardi s'ils reçoivent l'autorisation de Ben Weyts (N-VA), le ministre des Sports de la communauté flamande.

Le club carolo pourra accueillir 5.500 personnes dans son stade lors de la réception du Beerschot le vendredi 18 septembre prochain (20h45). La mesure de distanciation sociale sera réduite à un mètre et une rangée sur deux sera vide. La bulle de cinq personnes sera également autorisée. Plus tôt dans la journée, le protocole du RSC Anderlecht avait également été validé par la ministre. Le club bruxellois pourra accueillir 6.340 personnes dans son stade dimanche lors de la réception du Cercle de Bruges (13h30). Lundi, Eupen avait également reçu l'aval d'Isabelle Weykmans, la ministre des Sports de la communauté germanophone, pour accueillir 1.600 personnes au Kehrweg. La rencontre entre les Germanophones et La Gantoise vendredi à 20h45 sera donc le premier match sur le sol belge avec du public depuis l'interruption de la saison à cause du coronavirus en mars dernier. La ministre des Sports de la FWB doit encore se pencher sur les dossiers du Standard, Mouscron, RWDM, Union Saint-Gilloise et Seraing. En ce qui concerne les clubs néerlandophones, ceux-ci sauront mardi s'ils reçoivent l'autorisation de Ben Weyts (N-VA), le ministre des Sports de la communauté flamande.