Timmers, en compagnie du Français Mehdy Metella, de la Russe Yuliya Efimova et de la Hongroise Ajna Kesely, a signé le temps de 3:31.69, à plus de quatre secondes des vainqueurs: le Suisse Jérémy Desplanches, l'Américain Justin Ress, la Britannique Siobhan O'Connor et de la Canadienne Penny Oleksiak. Dimanche à 21h01, l'Anversois de 31 ans, pensionnaire du BRABO, sera au départ du 100 mètres nage libre. Le vice-champion olympique de la distance y sera opposé à Metella ainsi qu'aux Russes Vladimir Morozov et Kliment Kolesnikov. A noter que quatre nageurs ou équipes sont au départ de chaque course, dont le vainqueur reçoit une prime de 10.000 dollars (8.974 euros), le 2e 8.000 dollars (7.179 euros), le 3e 6.000 dollars (5.385 euros) et le quatrième 5.000 dollars (4.487 euros). Un record du monde établit durant une épreuve rapportera 20.000 dollars (17.947 euros) à son nouveau détenteur. Indianapolis (31 mai-1er juin) est la troisième et dernière étape au programme de cette nouvelle compétition qui affiche une dotation de 3,5 millions d'euros et qui rassemble, sur invitation, les médaillés olympiques et mondiaux. Les détenteurs des meilleurs temps de la saison et des records du monde sont également invités. Pieter Timmers se prépare pour les Mondiaux à Gwangju en Corée du Sud, du 12 au 28 juillet pour lesquels il est déjà qualifié. (Belga)