Avant la dernière journée, l'Angleterre est première (8 pts), devant le Japon (7), Taïwan (6), la Belgique (6), le Belarus (5) et Singapour (4). Les trois premiers de chacun des quatre groupes continueront la compétition qui abordera la phase par élimination directe. Le vainqueur ira directement en quart, le 2e et le 3e joueront les quatre duels des huitièmes de finale. Mardi, Samsonov (ITTF 37) n'a pas été trop inquiété par Florent Lambiet (109). Il s'est imposé 3-0 (5, 8, 16). Cedric Nuytinck (48) a égalisé. Lui non plus n'a laissé aucune chance à Pavel Platonov (136) 3-0 (5, 7, 4). Robin Devos (116) a placé les Belges devant après son difficile succès 3-2 (9, 0, -7, -7, 8) au détriment de Aliaksandr Khanin (125). Le duel entre les deux N.1 a tourné largement à l'avantage de l'ex-numéro 1 mondial. Samsonov a gagné 3-0 face à Nuytinck (10, 8, 7). C'est finalement Lambiet qui a offert le point de la victoire dans le 5e match qui l'opposait à Platonov 3-1 (8, 8, -9, 2). (Belga)

Avant la dernière journée, l'Angleterre est première (8 pts), devant le Japon (7), Taïwan (6), la Belgique (6), le Belarus (5) et Singapour (4). Les trois premiers de chacun des quatre groupes continueront la compétition qui abordera la phase par élimination directe. Le vainqueur ira directement en quart, le 2e et le 3e joueront les quatre duels des huitièmes de finale. Mardi, Samsonov (ITTF 37) n'a pas été trop inquiété par Florent Lambiet (109). Il s'est imposé 3-0 (5, 8, 16). Cedric Nuytinck (48) a égalisé. Lui non plus n'a laissé aucune chance à Pavel Platonov (136) 3-0 (5, 7, 4). Robin Devos (116) a placé les Belges devant après son difficile succès 3-2 (9, 0, -7, -7, 8) au détriment de Aliaksandr Khanin (125). Le duel entre les deux N.1 a tourné largement à l'avantage de l'ex-numéro 1 mondial. Samsonov a gagné 3-0 face à Nuytinck (10, 8, 7). C'est finalement Lambiet qui a offert le point de la victoire dans le 5e match qui l'opposait à Platonov 3-1 (8, 8, -9, 2). (Belga)