Nicole, 31 ans, a signé un temps de 4:06.243 et a devancé sa compatriote Marine Cabirou de 4.827 et la Suissesse Camille Balanche de 6.099. C'est son deuxième sacre mondial après celui acquis en 2019 à Mont Sainte-Anne, au Canada. Elle avait pris l'argent en 2020 et le bronze en 2018. Myriam Nicole compte aussi une Coupe du monde de descente à son actif (2017). La lutte a été plus âpre chez les messieurs, où Greg Minnaar s'est imposé, en 3:28.963, avec une avance ténue sur le Français Benoit Coulanges (0.227) et sur l'Australien Troy Brosnan (0.441). Greg Minnaar, 39 ans, a décroché son 4e titre mondial après ceux de 2003, 2012 et 2013. C'est sa 11e médaille mondiale, lui qui compte quatre médailles d'argent ( 2004, 2006, 2009 et 2015) et trois de bronze (2001, 2005 et 2010). Aucun Belge n'était au départ. (Belga)

Nicole, 31 ans, a signé un temps de 4:06.243 et a devancé sa compatriote Marine Cabirou de 4.827 et la Suissesse Camille Balanche de 6.099. C'est son deuxième sacre mondial après celui acquis en 2019 à Mont Sainte-Anne, au Canada. Elle avait pris l'argent en 2020 et le bronze en 2018. Myriam Nicole compte aussi une Coupe du monde de descente à son actif (2017). La lutte a été plus âpre chez les messieurs, où Greg Minnaar s'est imposé, en 3:28.963, avec une avance ténue sur le Français Benoit Coulanges (0.227) et sur l'Australien Troy Brosnan (0.441). Greg Minnaar, 39 ans, a décroché son 4e titre mondial après ceux de 2003, 2012 et 2013. C'est sa 11e médaille mondiale, lui qui compte quatre médailles d'argent ( 2004, 2006, 2009 et 2015) et trois de bronze (2001, 2005 et 2010). Aucun Belge n'était au départ. (Belga)