Derwael est arrivée à 9h15 dans le hall de l'aéroport, entourée de caméras et d'appareils photos. Elle n'avait cependant d'yeux que pour son chien Ella dans les bras de sa grand-mère. "Je suis ravie de revenir en Belgique, de revoir mes amis et ma famille. J'ai reçu beaucoup de félicitations, cela fait très plaisir. Je redoutais tout de même de voir autant de monde à l'aéroport", a raconté Derwael, également 8e du concours complet. "Je suis très fatiguée, je n'ai pas pu beaucoup dormir pendant le vol et tant de choses se sont passées en très peu de temps. Je ne vais pas beaucoup m'entraîner pendant les prochains jours, à part un peu de vélo et quelques exercices avec mon kinésithérapeute. Mais la semaine prochaine, c'est reparti", a ajouté la Trudonnaire, dont le prochain objectif est l'Euro à Glasgow en août 2018. "Nous avons encore du temps et je dois discuter du programme avec mon entraîneur. J'aimerais d'abord un peu profiter avant de reprendre. Mais cette médaille me procure beaucoup de courage et donne du sens à mon travail." Plus tôt cette année, Derwael avait décroché la médaille d'or aux barres asymétriques à l'Euro en Roumanie. "Il a fallu travailler davantage pour ces Mondiaux. Quand je pense à quel point je me suis entraînée durement, cette médaille vaut de l'or. Mon but reste cependant d'encore m'améliorer, même si c'est fou de voir les progrès déjà effectués." (Belga)

Derwael est arrivée à 9h15 dans le hall de l'aéroport, entourée de caméras et d'appareils photos. Elle n'avait cependant d'yeux que pour son chien Ella dans les bras de sa grand-mère. "Je suis ravie de revenir en Belgique, de revoir mes amis et ma famille. J'ai reçu beaucoup de félicitations, cela fait très plaisir. Je redoutais tout de même de voir autant de monde à l'aéroport", a raconté Derwael, également 8e du concours complet. "Je suis très fatiguée, je n'ai pas pu beaucoup dormir pendant le vol et tant de choses se sont passées en très peu de temps. Je ne vais pas beaucoup m'entraîner pendant les prochains jours, à part un peu de vélo et quelques exercices avec mon kinésithérapeute. Mais la semaine prochaine, c'est reparti", a ajouté la Trudonnaire, dont le prochain objectif est l'Euro à Glasgow en août 2018. "Nous avons encore du temps et je dois discuter du programme avec mon entraîneur. J'aimerais d'abord un peu profiter avant de reprendre. Mais cette médaille me procure beaucoup de courage et donne du sens à mon travail." Plus tôt cette année, Derwael avait décroché la médaille d'or aux barres asymétriques à l'Euro en Roumanie. "Il a fallu travailler davantage pour ces Mondiaux. Quand je pense à quel point je me suis entraînée durement, cette médaille vaut de l'or. Mon but reste cependant d'encore m'améliorer, même si c'est fou de voir les progrès déjà effectués." (Belga)