"C'était dur. Le départ a été très mouvementé. J'ai dû aller chercher très loin dès la première montée, cela m'a coûté de l'énergie et j'ai manqué le groupe pour la 4e place. A la fin, j'ai manqué de puissance", a déclaré Sanne Cant à Sporza. "Ce parcours était difficile pour moi. Je préfère le sable mais ce n'est malheureusement pas possible d'en avoir tous les ans. Aux Mondiaux, tout doit bien s'emboîter et cela n'a pas été le cas aujourd'hui. Sur ce parcours, c'était sans doute le maximum que je pouvais faire, mais avec cette condition, j'aurais espéré un peu plus". (Belga)

"C'était dur. Le départ a été très mouvementé. J'ai dû aller chercher très loin dès la première montée, cela m'a coûté de l'énergie et j'ai manqué le groupe pour la 4e place. A la fin, j'ai manqué de puissance", a déclaré Sanne Cant à Sporza. "Ce parcours était difficile pour moi. Je préfère le sable mais ce n'est malheureusement pas possible d'en avoir tous les ans. Aux Mondiaux, tout doit bien s'emboîter et cela n'a pas été le cas aujourd'hui. Sur ce parcours, c'était sans doute le maximum que je pouvais faire, mais avec cette condition, j'aurais espéré un peu plus". (Belga)