"C'est incroyable ! J'ai du mal à y croire", a déclaré Marianne Vos après la course. "Cela a beaucoup d'importance pour moi. Quand on arrive aux Mondiaux, peu importe ce qu'on a réalisé, seule compte la course et cela m'a souri. Je suis de nouveau championne du monde, c'est incroyable. "Je savais que battre Lucinda serait difficile. Elle a mis la pression. Je devais rester calme et miser sur mon sprint".", dit la Néerlandaise de 34 ans, qui avait décroché son dernier titre mondial il y a huit ans. (Belga)

"C'est incroyable ! J'ai du mal à y croire", a déclaré Marianne Vos après la course. "Cela a beaucoup d'importance pour moi. Quand on arrive aux Mondiaux, peu importe ce qu'on a réalisé, seule compte la course et cela m'a souri. Je suis de nouveau championne du monde, c'est incroyable. "Je savais que battre Lucinda serait difficile. Elle a mis la pression. Je devais rester calme et miser sur mon sprint".", dit la Néerlandaise de 34 ans, qui avait décroché son dernier titre mondial il y a huit ans. (Belga)