Iserbyt a dû s'avouer vaincu face au Britannique Tom Pidcock, vainqueur en solitaire, puis face au Néerlandais Lars van der Haar dans le sprint pour la deuxième place. "Tom mérite de gagner et Lars a réalisé une solide seconde partie de course. J'étais loin quand Tom a attaqué. Il a rapidement construit son avance et il fallait reconnaître qu'il était le plus fort. J'ai essayé de revenir mais cela n'a pas marché." "Je ne pense pas que nous avons commis des erreurs en tant qu'équipe. Nous avons roulé avec un tempo élevé mais Pidcock a roulé encore plus vite", a ajouté Iserbyt. "Je ne pense pas que nous aurions pu faire mieux. J'ai essayé, mais quand j'ai passé les escaliers, j'ai eu l'impression d'être à bout de souffle. J'ai attendu un peu mais même quand on travaillait ensemble, on ne se rapprochait pas." (Belga)

Iserbyt a dû s'avouer vaincu face au Britannique Tom Pidcock, vainqueur en solitaire, puis face au Néerlandais Lars van der Haar dans le sprint pour la deuxième place. "Tom mérite de gagner et Lars a réalisé une solide seconde partie de course. J'étais loin quand Tom a attaqué. Il a rapidement construit son avance et il fallait reconnaître qu'il était le plus fort. J'ai essayé de revenir mais cela n'a pas marché." "Je ne pense pas que nous avons commis des erreurs en tant qu'équipe. Nous avons roulé avec un tempo élevé mais Pidcock a roulé encore plus vite", a ajouté Iserbyt. "Je ne pense pas que nous aurions pu faire mieux. J'ai essayé, mais quand j'ai passé les escaliers, j'ai eu l'impression d'être à bout de souffle. J'ai attendu un peu mais même quand on travaillait ensemble, on ne se rapprochait pas." (Belga)