Jakob Ingebrigtsen, champion olympique et d'Europe de la distance, a longtemps mené la course mais le Norvégien de 21 ans, détenteur du record du monde en salle (3:30.60) depuis février, a pioché dans les derniers mètres. Tefera, 22 ans, en a profité pour le dépasser et remporter un nouveau sacre mondial après celui acquis à Birmingham en 2018 alors qu'il n'avait que 19 ans. Il s'est imposé en 3:32.77, devant Ingebrigtsen (3:33.02) et le Kenyan Abel Kipsang (3:33.36), 4e des derniers Jeux Olympiques de Tokyo. Ismael Debjani, 5e de la première série en 3:39.47, n'était pas parvenu à se qualifier pour la finale. (Belga)

Jakob Ingebrigtsen, champion olympique et d'Europe de la distance, a longtemps mené la course mais le Norvégien de 21 ans, détenteur du record du monde en salle (3:30.60) depuis février, a pioché dans les derniers mètres. Tefera, 22 ans, en a profité pour le dépasser et remporter un nouveau sacre mondial après celui acquis à Birmingham en 2018 alors qu'il n'avait que 19 ans. Il s'est imposé en 3:32.77, devant Ingebrigtsen (3:33.02) et le Kenyan Abel Kipsang (3:33.36), 4e des derniers Jeux Olympiques de Tokyo. Ismael Debjani, 5e de la première série en 3:39.47, n'était pas parvenu à se qualifier pour la finale. (Belga)