Harrison a enlevé, malgré un vent nettement défavorable (-1,2 m/s), 2/100e à son précédent chrono de référence (12.56) établi le 29 avril à Des Moines (Iowa). Depuis, la détentrice du record du monde (12.20) s'était fracturé la main gauche début mai à l'échauffement de la réunion de Doha, comptant pour la Ligue de Diamant, et n'était plus apparue en compétition. Sur 100m, Justin Gatlin a devancé la nouvelle sensation du sprint américain Christian Coleman. A 35 ans, Gatlin a fait parler son expérience pour s'imposer avec un chrono de 9.95 (vent: -0,7 m/s) et décrocher le titre national sur la distance-reine pour la cinquième fois de sa carrière. Il a infligé à Coleman, qui a terminé à la 2e place (9.98), sa première défaite de la saison. Coleman, 21 ans, faisait figure de grand favori du 100 m depuis qu'il a bondi début juin en tête du bilan annuel mondial avec son chrono de 9.82. (Belga)

Harrison a enlevé, malgré un vent nettement défavorable (-1,2 m/s), 2/100e à son précédent chrono de référence (12.56) établi le 29 avril à Des Moines (Iowa). Depuis, la détentrice du record du monde (12.20) s'était fracturé la main gauche début mai à l'échauffement de la réunion de Doha, comptant pour la Ligue de Diamant, et n'était plus apparue en compétition. Sur 100m, Justin Gatlin a devancé la nouvelle sensation du sprint américain Christian Coleman. A 35 ans, Gatlin a fait parler son expérience pour s'imposer avec un chrono de 9.95 (vent: -0,7 m/s) et décrocher le titre national sur la distance-reine pour la cinquième fois de sa carrière. Il a infligé à Coleman, qui a terminé à la 2e place (9.98), sa première défaite de la saison. Coleman, 21 ans, faisait figure de grand favori du 100 m depuis qu'il a bondi début juin en tête du bilan annuel mondial avec son chrono de 9.82. (Belga)