"Le parcours n'est pas vraiment à ma mesure et je n'ai pas atteint un certain niveau ces dernières semaines. Je n'étais pas mauvais, mais pas assez bon pour rester devant. Il faudrait que cela change subitement dimanche", a jaugé Sweeck, que Wout van Aert a désigné comme favori dimanche après le cross de Coupe du monde de Hulst. "Je préférerais en effet que ce soit un peu moins mouillé. La météo décidera. Bon, Wout a peut-être dit cela et on m'a demandé si j'avais joué à cache-cache ces dernières semaines. Est-ce que je me suis consciemment tenu à l'écart en vue du National ? Honnêtement, je ne l'ai pas fait. Cela n'aurait pas de sens, j'aurais préféré me mettre un peu plus en évidence." "Je ne récupère pas bien des efforts que je fournis, la condition n'est pas impeccable. Je devrais effectuer un stage de deux semaines pour travailler l'endurance. Ce serait bien, mais c'est difficile maintenant. Peut-être que ce sera rentré dans l'ordre pour le Mondial mais dimanche, il faudra que tout se goupille bien, que j'aie de superbes jambes pour devenir champion de Belgique. L'année dernière, la semaine précédant la course, j'avais déjà l'impression d'être au sommet, ce qui n'est pas le cas cette fois-ci. À l'époque, je me considérais aussi comme un grand favori et je n'ai pas ce sentiment". "Pour moi, Van Aert est le grand favori, même s'il n'a peut-être pas eu la préparation idéale avec la naissance de son fils. Même si c'est peut-être un avantage pour nous, il sera très difficile de le battre", a conclu Sweeck. (Belga)

"Le parcours n'est pas vraiment à ma mesure et je n'ai pas atteint un certain niveau ces dernières semaines. Je n'étais pas mauvais, mais pas assez bon pour rester devant. Il faudrait que cela change subitement dimanche", a jaugé Sweeck, que Wout van Aert a désigné comme favori dimanche après le cross de Coupe du monde de Hulst. "Je préférerais en effet que ce soit un peu moins mouillé. La météo décidera. Bon, Wout a peut-être dit cela et on m'a demandé si j'avais joué à cache-cache ces dernières semaines. Est-ce que je me suis consciemment tenu à l'écart en vue du National ? Honnêtement, je ne l'ai pas fait. Cela n'aurait pas de sens, j'aurais préféré me mettre un peu plus en évidence." "Je ne récupère pas bien des efforts que je fournis, la condition n'est pas impeccable. Je devrais effectuer un stage de deux semaines pour travailler l'endurance. Ce serait bien, mais c'est difficile maintenant. Peut-être que ce sera rentré dans l'ordre pour le Mondial mais dimanche, il faudra que tout se goupille bien, que j'aie de superbes jambes pour devenir champion de Belgique. L'année dernière, la semaine précédant la course, j'avais déjà l'impression d'être au sommet, ce qui n'est pas le cas cette fois-ci. À l'époque, je me considérais aussi comme un grand favori et je n'ai pas ce sentiment". "Pour moi, Van Aert est le grand favori, même s'il n'a peut-être pas eu la préparation idéale avec la naissance de son fils. Même si c'est peut-être un avantage pour nous, il sera très difficile de le battre", a conclu Sweeck. (Belga)