Loes Sels, 3e, complète le podium. Laura Verdonschot, 21 ans, termine 4e, elle qui fut deuxième l'an dernier devant Van Looy. Sanne Cant (Iko-Beobank), 27 ans, a pris très tôt la chose en main et ce n'est pas une petite chute dans l'avant-dernière tour qui a mis en péril le succès de l'Anversoise, son 12e titre national en comptant 3 sacres chez les juniores. Championne d'Europe et double championne du monde, Sanne Cant complète son énorme palmarès, faite aussi de plus de 100 victoires professionnelles, par un 9e titre national avant d'aller défendre son maillot arc-en-ciel début février (les 3 et 4) à Valkenburg, aux Pays-Bas pour les championnats du monde. (Belga)

Loes Sels, 3e, complète le podium. Laura Verdonschot, 21 ans, termine 4e, elle qui fut deuxième l'an dernier devant Van Looy. Sanne Cant (Iko-Beobank), 27 ans, a pris très tôt la chose en main et ce n'est pas une petite chute dans l'avant-dernière tour qui a mis en péril le succès de l'Anversoise, son 12e titre national en comptant 3 sacres chez les juniores. Championne d'Europe et double championne du monde, Sanne Cant complète son énorme palmarès, faite aussi de plus de 100 victoires professionnelles, par un 9e titre national avant d'aller défendre son maillot arc-en-ciel début février (les 3 et 4) à Valkenburg, aux Pays-Bas pour les championnats du monde. (Belga)