"Un titre national est et reste quelque chose de spécial", a souligné Cant. "C'est un beau maillot avec lequel tu peux rouler durant toute une année. C'est seulement lorsque tu perds quelque chose que tu prends probablement vraiment conscience de sa valeur." Pourtant, la coureuse d'IKO-Crelan est en difficulté cette saison dans les labourés avec seulement une victoire lors du Berencross à Meulebeke, en l'absence de nombreux cadors. Mercredi, elle a également décroché une 4e place à Herentals. "La quatrième place obtenue à Herentals m'a fait du bien après avoir été malade à Hulst. Je suis contente de pouvoir me rendre à Middelkerke avec un bon sentiment." L'an passé, Cant avait devancé Lotte Kopecky et Alicia Franck. Kopecky sera à nouveau de la partie samedi à Middelkerke, où elle visera un doublé championne de Belgique sur route et dans les labourés. Marion Norbert-Riberolle vise elle un autre doublé étonnant: la championne du monde espoirs est également la championne de France 2020. Naturalisée en 2021, elle représente désormais la Belgique dans les compétitions internationales. Samedi, la journée débutera par la course des néophytes féminines à 10h00. Viendront ensuite les juniores filles (11h00) puis les juniors garçons (13h45). A 15h15, les élites et les U23 féminines s'élanceront. Au total, onze titres de champion ou championne de Belgique seront remis samedi et dimanche à Middelkerke. Le parcours à Middelkerke s'annonce exigeant avec quatre ascensions par tour, un passage par la plage précédé d'un passage par une zone avec des pavés (Belga)

"Un titre national est et reste quelque chose de spécial", a souligné Cant. "C'est un beau maillot avec lequel tu peux rouler durant toute une année. C'est seulement lorsque tu perds quelque chose que tu prends probablement vraiment conscience de sa valeur." Pourtant, la coureuse d'IKO-Crelan est en difficulté cette saison dans les labourés avec seulement une victoire lors du Berencross à Meulebeke, en l'absence de nombreux cadors. Mercredi, elle a également décroché une 4e place à Herentals. "La quatrième place obtenue à Herentals m'a fait du bien après avoir été malade à Hulst. Je suis contente de pouvoir me rendre à Middelkerke avec un bon sentiment." L'an passé, Cant avait devancé Lotte Kopecky et Alicia Franck. Kopecky sera à nouveau de la partie samedi à Middelkerke, où elle visera un doublé championne de Belgique sur route et dans les labourés. Marion Norbert-Riberolle vise elle un autre doublé étonnant: la championne du monde espoirs est également la championne de France 2020. Naturalisée en 2021, elle représente désormais la Belgique dans les compétitions internationales. Samedi, la journée débutera par la course des néophytes féminines à 10h00. Viendront ensuite les juniores filles (11h00) puis les juniors garçons (13h45). A 15h15, les élites et les U23 féminines s'élanceront. Au total, onze titres de champion ou championne de Belgique seront remis samedi et dimanche à Middelkerke. Le parcours à Middelkerke s'annonce exigeant avec quatre ascensions par tour, un passage par la plage précédé d'un passage par une zone avec des pavés (Belga)