"J'ai dû me mettre en action d'assez loin, un exercice que je n'apprécie pas trop, je pense que mon coéquipier Lionel Taminiaux ne m'a pas compris quand je lui demandé d'accélérer", a expliqué Tim Merlier sacré pour la première fois en 2019. "Je me suis retrouvé trop tôt dans le vent. Je suis finalement content d'avoir osé tout donner. Je n'avais pas un bon sentiment quand la dernière échappée est partie, je pensais que la course était finie. J'avais toutefois encore deux coéquipiers avec moi et le peloton s'est organisé, nous avons donc reçu des renforts d'autres équipes et nous avons réussi à faire la jonction avec les hommes de têtes". La course est passée deux fois dans les Moeren: la première fois, le groupe de tête avait un avantage de 5 minutes. La poursuite s'est organisée et l'écart a fondu pour revenir à 2 minutes au deuxième passage. "J'ai su alors que je pouvais encore lancer ma course. Une nouvelle sélection s'est opérée mais finalement les pièces du puzzle se sont bien placées et tout s'est bien terminé après une course aux 101 scénarii." Le nouveau champion de Belgique est lié à Quick-Step Alpha Vinyl pour la saison prochaine depuis des semaines, rapportent les médias spécialisés, mais il n'a pas tenu à évoquer le sujet. "Ce n'est pas à moi d'en parler", a souligné Tim Merlier. Le champion de Belgique, toujours en délicatesse avec son coude blessé dans une chute à Paris-Roubaix, n'a pas été sélectionné par son équipe pour le prochain Tour de France. (Belga)

"J'ai dû me mettre en action d'assez loin, un exercice que je n'apprécie pas trop, je pense que mon coéquipier Lionel Taminiaux ne m'a pas compris quand je lui demandé d'accélérer", a expliqué Tim Merlier sacré pour la première fois en 2019. "Je me suis retrouvé trop tôt dans le vent. Je suis finalement content d'avoir osé tout donner. Je n'avais pas un bon sentiment quand la dernière échappée est partie, je pensais que la course était finie. J'avais toutefois encore deux coéquipiers avec moi et le peloton s'est organisé, nous avons donc reçu des renforts d'autres équipes et nous avons réussi à faire la jonction avec les hommes de têtes". La course est passée deux fois dans les Moeren: la première fois, le groupe de tête avait un avantage de 5 minutes. La poursuite s'est organisée et l'écart a fondu pour revenir à 2 minutes au deuxième passage. "J'ai su alors que je pouvais encore lancer ma course. Une nouvelle sélection s'est opérée mais finalement les pièces du puzzle se sont bien placées et tout s'est bien terminé après une course aux 101 scénarii." Le nouveau champion de Belgique est lié à Quick-Step Alpha Vinyl pour la saison prochaine depuis des semaines, rapportent les médias spécialisés, mais il n'a pas tenu à évoquer le sujet. "Ce n'est pas à moi d'en parler", a souligné Tim Merlier. Le champion de Belgique, toujours en délicatesse avec son coude blessé dans une chute à Paris-Roubaix, n'a pas été sélectionné par son équipe pour le prochain Tour de France. (Belga)