"Isaac m'a laissé la deuxième place", a admis Kersten. "Il m'a emmené dans son sillage et avait encore pas mal de ressources à la fin. Il aurait facilement pu gagner le sprint pour la deuxième place, mais il a montré son grand c?ur et je lui en serai éternellement reconnaissant." Kersten s'est maintenu à la quatrième place pendant un certain temps avant de remonter vers l'avant. "Je me suis senti fort dès le début. En fait, je n'ai pas osé combler l'écart avec Isaac, car je ne voulais pas ramener ses concurrents. Quand j'ai senti que je pouvais, j'y suis allé. Avant, je pensais que le podium allait être difficile à atteindre et me voilà deuxième. Le parcours, c'était mon truc. Quand je suis arrivé, j'étais heureux parce que j'ai enfin revu la boue". Le fait que Kersten gagne la CrossCup le surprend totalement. "Je n'ai même pas pris cela en compte. Je pensais au mieux que je serais troisième dans ce classement mais j'ai été très fort. Rétrospectivement, j'ai peut-être même été un peu trop prudent." . (Belga)

"Isaac m'a laissé la deuxième place", a admis Kersten. "Il m'a emmené dans son sillage et avait encore pas mal de ressources à la fin. Il aurait facilement pu gagner le sprint pour la deuxième place, mais il a montré son grand c?ur et je lui en serai éternellement reconnaissant." Kersten s'est maintenu à la quatrième place pendant un certain temps avant de remonter vers l'avant. "Je me suis senti fort dès le début. En fait, je n'ai pas osé combler l'écart avec Isaac, car je ne voulais pas ramener ses concurrents. Quand j'ai senti que je pouvais, j'y suis allé. Avant, je pensais que le podium allait être difficile à atteindre et me voilà deuxième. Le parcours, c'était mon truc. Quand je suis arrivé, j'étais heureux parce que j'ai enfin revu la boue". Le fait que Kersten gagne la CrossCup le surprend totalement. "Je n'ai même pas pris cela en compte. Je pensais au mieux que je serais troisième dans ce classement mais j'ai été très fort. Rétrospectivement, j'ai peut-être même été un peu trop prudent." . (Belga)