Sa soeur Lianne (55e mondiale), elle aussi présente aux JO de Londres et Rio, a fêté son 8e titre en simple consécutif. La future dentiste de 26 ans s'est imposée contre la N.2 belge Flore Vandenhoucke 22-20 et 21-6. Sans surprise, non plus, le titre en double messieurs est revenu aux favoris Matijs Dierickx et Freek Golinski. En finale, ils n'ont pas laissé l'ombre d'une chance à Julien Carraggi et Jona Van Nieuwkerke (N.4) battus 21-7 et 21-14. Lise Jaques et Flore Vandenhoucke (N.1) ont été sacrées en double dames après leur difficile succès en finale aux dépens de Joke De Langhe et Debbie Janssens (N.2): 18-21, 22-20 et 21-15. En double mixte, ce sont toujours les favoris Elias Bracke et Lise Jaques (N.1) qui ont émergé de justesse en finale 16-21, 21-13 et 24-22 pour s'emparer du titre au détriment de Freek Golinski et Debbie Janssens (N.4). . (Belga)

Sa soeur Lianne (55e mondiale), elle aussi présente aux JO de Londres et Rio, a fêté son 8e titre en simple consécutif. La future dentiste de 26 ans s'est imposée contre la N.2 belge Flore Vandenhoucke 22-20 et 21-6. Sans surprise, non plus, le titre en double messieurs est revenu aux favoris Matijs Dierickx et Freek Golinski. En finale, ils n'ont pas laissé l'ombre d'une chance à Julien Carraggi et Jona Van Nieuwkerke (N.4) battus 21-7 et 21-14. Lise Jaques et Flore Vandenhoucke (N.1) ont été sacrées en double dames après leur difficile succès en finale aux dépens de Joke De Langhe et Debbie Janssens (N.2): 18-21, 22-20 et 21-15. En double mixte, ce sont toujours les favoris Elias Bracke et Lise Jaques (N.1) qui ont émergé de justesse en finale 16-21, 21-13 et 24-22 pour s'emparer du titre au détriment de Freek Golinski et Debbie Janssens (N.4). . (Belga)