A l'issue de ces championnats la délégation belge ne comprend que douze athlètes qualifiés à titre individuel, dont trois ont renoncé: Cynthia Bolingo (400m blessée), et les marathoniens Koen Naert et Bashir Abdi. Les neuf athlètes qui peuvent représenter la Belgique dans la capitale qatarienne sont Nafissatou Thiam (décathlon), Anne Zagré (100m haies), Hanne Claes (400m haies), Paulien Couckuyt (400m haies), Claire Orcel (hauteur), Isaac Kimeli (5000m), Robin Hendrix (5000m), Thomas Van der Plaetsen (décathlon) et Ben Broeders (saut à la perche). En théorie les trois relais 4X400m, messieurs, dames et mixtes sont sélectionnables pour autant que le 6 septembre, ils figurent parmi le Top 12 mondial de la saison. Dimanche, devant une assistance toujours aussi discrète, le 400 mètres masculin était particulièrement attendu. Aucun des quatre titulaires des Tornados n'a encore obtenu son sésame individuel (45.30), ce qui constitue une première dans l'histoire. Jonathan Sacoor (OEH) s'en est approché comme personne en décrochant le titre en 45.31. Kevin Borlée a montré ses gros progrès mais ses 45.61 le situe encore à 31/100es. La 3e place est revenue à Dylan Borlée en 45.73. Il disposait jusque-là du meilleur chrono belge de la saison (45.74). Après le forfait de Cynthia Bolingo, les Cheetahs sont dans une situation identique. Aucune des relayeuses du 4X400 mètres n'est pour l'heure autorisée à s'aligner dans le 400m individuel. Camille Laus a décroché le titre en 52.27. Doha exige 51.80. Le 100m haies était lui aussi attendu puisqu'outre la présence des deux meilleures spécialistes Anne Zagre et Eline Berings qui cumulaient ensemble dix titres nationaux, Nafissatou Thiam était présente à l'occasion d'une de ses rares apparitions cette année en Belgique. La reine de l'heptathlon planétaire a amélioré son record de la saison (13.36) et pris la 2e place derrière Zagré (13.10) mais devant Berings (13.38). Dans le 200m masculin, Robin Vanderbemden a remporté son 2e titre masculin (après 2017) et devancé en 20.87 le tenant du titre Jonathan Borlée (21.02) à la poursuite désespérée de la forme et qui avait préféré renoncer au 400 mètres, l'épreuve dont il est le détenteur du record national. Le demi-tour de piste a été remporté part le Néerlandais Churandy Martina en 20.52. Autre membre des Tornados, Julien Watrin a amélioré à deux reprises son record personnel sur 400m haies (49.99, en séries, 49.92, en final) de quoi décrocher le titre. Il est demeuré loin de la limite des 49.30 demandée pour s'aligner au Qatar. A retenir de ces championnats, les 2m09 réalisés à la hauteur par le décatlonien par Thomas Van Der Plaetsen (2m17 record personnel), 5e d'un concours remporté par le champion d'Europe juniors (U20) Thomas Carmoy (2m20). Chez les dames, Claire Orcel, qui sera aussi présente à Doha, a décroché le titre grâce à une barre de 1m86. A la perche, le duel entre Ben Broeders et Arnaud Art a tourné court et à l'avantage du recordman de Belgique, déjà assuré de sauter à Doha, vainqueur en 5m51. Le Mondialiste de Londres en 2017 n'a franchi que 5m01. Autre déception la perfromance de Philip Milanov au lancer du disque avec un meilleur jet à 60m33, très loin de ses 64m73 réussis cette année et des 65m00 requis s'il veut être du voyage au Qatar. Mais son classement mondial devrait lui permettre d'être repêché. (Belga)