Dès le départ, Doom a pris un peu d'avance sur Kevin Borlée, samedi. "Mon entraîneur m'a dit de démarrer rapidement et je l'ai fait. Il y avait beaucoup de vent et les conditions n'étaient pas idéales, donc je peux être très satisfait avec ce temps. Et je peux aussi être fier d'un deuxième titre de champion de Belgique consécutif, car à part les États-Unis, il n'y a pas de pays où le niveau est aussi élevé qu'en Belgique." Il est désormais très probable que Doom soit qualifié individuellement pour les championnats du monde à Eugène grâce à sa position au classement mondial. "Je pense vraiment que j't serai ", dit-il. "Mais les championnats d'Europe à Munich en août restent mon objectif principal. Je n'ai jamais fait d'Eugene un objectif, mais si je suis placé, je ne dirai pas non bien sûr." Kevin Borlée, qui a terminé deuxième en 46.04, était beaucoup moins satisfait. "Avec mon dos, ça va mieux, mais je n'ai jamais été dans la course. Je sens que j'ai manqué des séances d'entraînement spécifiques après avoir subi une déchirure musculaire en mai. En revanche, je pense que mon chrono sera suffisant pour aller aux championnats du monde via le classement mondial." (Belga)

Dès le départ, Doom a pris un peu d'avance sur Kevin Borlée, samedi. "Mon entraîneur m'a dit de démarrer rapidement et je l'ai fait. Il y avait beaucoup de vent et les conditions n'étaient pas idéales, donc je peux être très satisfait avec ce temps. Et je peux aussi être fier d'un deuxième titre de champion de Belgique consécutif, car à part les États-Unis, il n'y a pas de pays où le niveau est aussi élevé qu'en Belgique." Il est désormais très probable que Doom soit qualifié individuellement pour les championnats du monde à Eugène grâce à sa position au classement mondial. "Je pense vraiment que j't serai ", dit-il. "Mais les championnats d'Europe à Munich en août restent mon objectif principal. Je n'ai jamais fait d'Eugene un objectif, mais si je suis placé, je ne dirai pas non bien sûr." Kevin Borlée, qui a terminé deuxième en 46.04, était beaucoup moins satisfait. "Avec mon dos, ça va mieux, mais je n'ai jamais été dans la course. Je sens que j'ai manqué des séances d'entraînement spécifiques après avoir subi une déchirure musculaire en mai. En revanche, je pense que mon chrono sera suffisant pour aller aux championnats du monde via le classement mondial." (Belga)