"La forme est bonne, la piste est bonne et j'ai eu un lièvre. Donc je savais qu'il y avait la possibilité de faire quelque chose de bien", a déclaré Crestan à l'issue de la course. Depuis sa demi-finale aux Jeux Olympiques à Tokyo, l'athlète de 23 ans croit de plus en plus en ses possibilités. "Avant, lorsque je concourais contre les meilleurs mondiaux, je me rangeais sur le côté pour les laisser passer. Maintenant, j'ose me mettre devant eux si je pense que c'est la meilleure tactique. J'ai ma place parmi le gratin mondial." Crestan espère réaliser de bonnes performances à Belgrade, bien que le format de la compétition ne lui facilite pas la tâche. Il n'y aura pas de demi-finales, donc seuls les six premiers des séries se qualifieront pour la finale. "Évidemment, je rêve de la finale mais ce sera très difficile", a-t-il souligné. Après avoir amélioré le record national en salle, Crestan rêve également du mythique record de Belgique en plein air, établi par Ivo Van Damme en 1:43.86. Pour l'instant, son record personnel est de 1:44.84. "D'ici deux ans, donc avec les Jeux de Paris, je veux m'attribuer ce record", a-t-il assuré. "Je dois surtout chercher la victoire dans le premier tour. Je dois oser plus dans cette zone-là. On verra si j'y arrive." (Belga)

"La forme est bonne, la piste est bonne et j'ai eu un lièvre. Donc je savais qu'il y avait la possibilité de faire quelque chose de bien", a déclaré Crestan à l'issue de la course. Depuis sa demi-finale aux Jeux Olympiques à Tokyo, l'athlète de 23 ans croit de plus en plus en ses possibilités. "Avant, lorsque je concourais contre les meilleurs mondiaux, je me rangeais sur le côté pour les laisser passer. Maintenant, j'ose me mettre devant eux si je pense que c'est la meilleure tactique. J'ai ma place parmi le gratin mondial." Crestan espère réaliser de bonnes performances à Belgrade, bien que le format de la compétition ne lui facilite pas la tâche. Il n'y aura pas de demi-finales, donc seuls les six premiers des séries se qualifieront pour la finale. "Évidemment, je rêve de la finale mais ce sera très difficile", a-t-il souligné. Après avoir amélioré le record national en salle, Crestan rêve également du mythique record de Belgique en plein air, établi par Ivo Van Damme en 1:43.86. Pour l'instant, son record personnel est de 1:44.84. "D'ici deux ans, donc avec les Jeux de Paris, je veux m'attribuer ce record", a-t-il assuré. "Je dois surtout chercher la victoire dans le premier tour. Je dois oser plus dans cette zone-là. On verra si j'y arrive." (Belga)