Plus tôt cette saison, Watrin s'était déjà qualifié pour les Mondiaux de Belgrade grâce à un temps de 46.44. Samedi, il a tout simplement amélioré le record national de Cedric Van Branteghem, qui datait de 2003 (46.18). La deuxième place du jour est revenue à Alexander Doom en 47.46, près d'une seconde au-dessus du minimum pour Belgrade (46.50). Jonathan Sacoor a dû abandonner à la mi-course, victime d'une blessure au ischio-jambiers. Le pensionnaire de l'OEH a rassuré tout le monde dans la foulée, précisant que ce n'était pas trop grave. "Une semaine de repos suffira. J'ai préféré jouer la sécurité, je ne pense pas que les Mondiaux avec les Tornados soient en danger." Chez les dames, Naomi Van Den Broeck s'est imposée en 53.11, devant Hanne Claes (53.26). La limite pour le rendez-vous serbe est fixée à 52.90. (Belga)

Plus tôt cette saison, Watrin s'était déjà qualifié pour les Mondiaux de Belgrade grâce à un temps de 46.44. Samedi, il a tout simplement amélioré le record national de Cedric Van Branteghem, qui datait de 2003 (46.18). La deuxième place du jour est revenue à Alexander Doom en 47.46, près d'une seconde au-dessus du minimum pour Belgrade (46.50). Jonathan Sacoor a dû abandonner à la mi-course, victime d'une blessure au ischio-jambiers. Le pensionnaire de l'OEH a rassuré tout le monde dans la foulée, précisant que ce n'était pas trop grave. "Une semaine de repos suffira. J'ai préféré jouer la sécurité, je ne pense pas que les Mondiaux avec les Tornados soient en danger." Chez les dames, Naomi Van Den Broeck s'est imposée en 53.11, devant Hanne Claes (53.26). La limite pour le rendez-vous serbe est fixée à 52.90. (Belga)