La journée avait pourtant bien débuté pour l'athlète du CABW, passée en séries sous les minima pour les Mondiaux de Belgrade avec un temps de 7.25, devenant la deuxième meilleure athlète belge de l'histoire sur la distance après Kim Gevaert (7.10). En finale, elle s'est effondrée à la mi-course, visiblement victime d'une blessure au genou, et est restée longtemps au sol. Sa coach Carole Bam a confirmé qu'il s'agissait d'une blessure au genou. Elle pourrait s'avérer assez grave. "Nous avons déjà vu un médecin mais il reste beaucoup d'incertitudes. Cynthia souffrait déjà u peu du genou, c'est pour cette raison qu'elle s'était alignée sur 60 mètres et pas 200 mètres. Son genou pourrait être endommagé de plusieurs manières, d'une simple entorse à une grave blessure ligamentaire. Nous y verrons plus clair lundi après des examens complémentaires", a expliqué Carole Bam. C'est un nouveau gros coup dur pour Cynthia Bolingo, détentrice du record de Belgique du 400 mètres, qui avait déjà dû faire une croix sur les Jeux Olympiques de Tokyo l'été dernier en raison d'une blessure à quelques jours de son entrée en lice. À noter que la victoire sur le 60 mètres est revenue en 7.35 à Rani Rosius, déjà qualifiée pour Belgrade. (Belga)

La journée avait pourtant bien débuté pour l'athlète du CABW, passée en séries sous les minima pour les Mondiaux de Belgrade avec un temps de 7.25, devenant la deuxième meilleure athlète belge de l'histoire sur la distance après Kim Gevaert (7.10). En finale, elle s'est effondrée à la mi-course, visiblement victime d'une blessure au genou, et est restée longtemps au sol. Sa coach Carole Bam a confirmé qu'il s'agissait d'une blessure au genou. Elle pourrait s'avérer assez grave. "Nous avons déjà vu un médecin mais il reste beaucoup d'incertitudes. Cynthia souffrait déjà u peu du genou, c'est pour cette raison qu'elle s'était alignée sur 60 mètres et pas 200 mètres. Son genou pourrait être endommagé de plusieurs manières, d'une simple entorse à une grave blessure ligamentaire. Nous y verrons plus clair lundi après des examens complémentaires", a expliqué Carole Bam. C'est un nouveau gros coup dur pour Cynthia Bolingo, détentrice du record de Belgique du 400 mètres, qui avait déjà dû faire une croix sur les Jeux Olympiques de Tokyo l'été dernier en raison d'une blessure à quelques jours de son entrée en lice. À noter que la victoire sur le 60 mètres est revenue en 7.35 à Rani Rosius, déjà qualifiée pour Belgrade. (Belga)