L'ondine du Royal Dauphins Mouscronois est actuellement blessée au genou droit. Le premier avril, elle a annoncé son forfait dans les épreuves individuelles des championnats d'Europe de Budapest (27-23 mai). Cela n'avait pas empêché la fédération de la retenir en vue du relais (4X100 m 4 nages). Une IRM effectuée le 21 avril a révélé que sa blessure était guérie à 75 pour cent. Le reste est situé plus profondément dans le ligament collatéral interne et nécessite encore de la prudence. "On suit les procédures du Dr Bellemans (responsable médical du COIB, ndlr) et je suis dans les temps", a confié Fanny Lecluyse à la presse réunie lors de l'annonce de sa sélection officielle. "Cela fait un mois que j'ai repris la brasse doucement. Je fais des longues distances en brasse sans avoir mal. C'est très positif. Il me faut attendre deux bonnes semaines avant de pouvoir sprinter. Je progresse bien chaque jour, chaque semaine. Mais je n'irai pas aux championnats d'Europe parce que je peux pas encore sprinter. Je risque d'aggraver ma blessure. On ne veut pas prendre de risque avec mon genou." (Belga)

L'ondine du Royal Dauphins Mouscronois est actuellement blessée au genou droit. Le premier avril, elle a annoncé son forfait dans les épreuves individuelles des championnats d'Europe de Budapest (27-23 mai). Cela n'avait pas empêché la fédération de la retenir en vue du relais (4X100 m 4 nages). Une IRM effectuée le 21 avril a révélé que sa blessure était guérie à 75 pour cent. Le reste est situé plus profondément dans le ligament collatéral interne et nécessite encore de la prudence. "On suit les procédures du Dr Bellemans (responsable médical du COIB, ndlr) et je suis dans les temps", a confié Fanny Lecluyse à la presse réunie lors de l'annonce de sa sélection officielle. "Cela fait un mois que j'ai repris la brasse doucement. Je fais des longues distances en brasse sans avoir mal. C'est très positif. Il me faut attendre deux bonnes semaines avant de pouvoir sprinter. Je progresse bien chaque jour, chaque semaine. Mais je n'irai pas aux championnats d'Europe parce que je peux pas encore sprinter. Je risque d'aggraver ma blessure. On ne veut pas prendre de risque avec mon genou." (Belga)