Prodige de la perche, le Suédois Duplantis, 21 ans, s'est facilement imposé. Sans concurrence, il s'est permis d'effacer le record des Championnats du Français Renaud Lavillenie (6m04) en franchissant une barre à 6m05. Il a ensuite tenté de battre son record du monde (6m18) mais a échoué à trois reprises à 6m19. C'est le second titre européen pour Duplantis après celui remporté à Berlin, en plein air, en 2018. Le podium est complété par le Français Valentin Lavillenie (5m80), frère cadet de Renaud (forfait après sa blessure au mollet droit), et par le Polonais Piotr Lisek (5m80). Le Français Kevin Mayer, autre détenteur d'un record du monde, celui du décathlon, a lui aussi décroché un deuxième titre de champion d'Europe de l'heptathlon. Déjà sacré à Belgrade en 2017, il a compilé 6.392 points, soit la meilleure performance mondiale de la saison, afin de devancer l'Espagnol Jorge Urena (6.158 points) et le Polonais Pawel Wiesiolek (6.133 points). Deux spécialistes de la vitesse ont aussi illuminé cette dernière journée. La Suissesse Ajla Del Ponte a remporté le 60 mètres dans un temps de 7.03, le meilleur chrono mondial de l'année. Pour son premier sacre international, elle a devancé la Finlandaise Lotta Kemppinen (7.22) et la Néerlandaise Jamile Samuel (7.22). Sur 60 mètres haies, la Néerlandaise Nadine Visser a aussi signé le meilleur temps mondial de l'année en s'imposant en 7.77 devant les s?urs britanniques Cynthia Sember (7.89) et Tiffany Porter (7.92). L'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, 19 ans à peine, a remporté le titre à la hauteur grâce à un saut à 2m00 devant sa compatriote Iryna Gerashchenko (1m98) et la Finlandaise Ella Junnila (1m96). La Pologne a réussi l'exploit de remporter quatre médailles sur les courses masculine et féminine du 800 mètres. Chez les dames, la Britannique Keely Hodgkinson a toutefois devancé les locales Joanna Jozwik et Angelika Cichocka. Chez les messieurs, les Polonais ont fait le doublé avec Patryk Dobek et Mateusz Borkowski. Le Britannique Jamie Webb a terminé 3e. Les Pays-Bas ont eux dominé les relais 4x400 mètres en s'imposant tant chez les dames que chez les messieurs. (Belga)

Prodige de la perche, le Suédois Duplantis, 21 ans, s'est facilement imposé. Sans concurrence, il s'est permis d'effacer le record des Championnats du Français Renaud Lavillenie (6m04) en franchissant une barre à 6m05. Il a ensuite tenté de battre son record du monde (6m18) mais a échoué à trois reprises à 6m19. C'est le second titre européen pour Duplantis après celui remporté à Berlin, en plein air, en 2018. Le podium est complété par le Français Valentin Lavillenie (5m80), frère cadet de Renaud (forfait après sa blessure au mollet droit), et par le Polonais Piotr Lisek (5m80). Le Français Kevin Mayer, autre détenteur d'un record du monde, celui du décathlon, a lui aussi décroché un deuxième titre de champion d'Europe de l'heptathlon. Déjà sacré à Belgrade en 2017, il a compilé 6.392 points, soit la meilleure performance mondiale de la saison, afin de devancer l'Espagnol Jorge Urena (6.158 points) et le Polonais Pawel Wiesiolek (6.133 points). Deux spécialistes de la vitesse ont aussi illuminé cette dernière journée. La Suissesse Ajla Del Ponte a remporté le 60 mètres dans un temps de 7.03, le meilleur chrono mondial de l'année. Pour son premier sacre international, elle a devancé la Finlandaise Lotta Kemppinen (7.22) et la Néerlandaise Jamile Samuel (7.22). Sur 60 mètres haies, la Néerlandaise Nadine Visser a aussi signé le meilleur temps mondial de l'année en s'imposant en 7.77 devant les s?urs britanniques Cynthia Sember (7.89) et Tiffany Porter (7.92). L'Ukrainienne Yaroslava Mahuchikh, 19 ans à peine, a remporté le titre à la hauteur grâce à un saut à 2m00 devant sa compatriote Iryna Gerashchenko (1m98) et la Finlandaise Ella Junnila (1m96). La Pologne a réussi l'exploit de remporter quatre médailles sur les courses masculine et féminine du 800 mètres. Chez les dames, la Britannique Keely Hodgkinson a toutefois devancé les locales Joanna Jozwik et Angelika Cichocka. Chez les messieurs, les Polonais ont fait le doublé avec Patryk Dobek et Mateusz Borkowski. Le Britannique Jamie Webb a terminé 3e. Les Pays-Bas ont eux dominé les relais 4x400 mètres en s'imposant tant chez les dames que chez les messieurs. (Belga)