"Ce combat n'ira jamais au bout des douze rounds", avait-il en effet prédit, "et pourrait même se terminer assez vite par un k.o de Zhang..." Ce dernier aura tout de même atteint le huitième round, et a protesté lorsque l'arbitre berlinois Oliver Brien a estimé qu'il était k.o, alors que lui voulait reprendre le combat après s'être relevé d'un crochet gauche pourtant dévastateur. Ryad Merhy qui a peut-être livré le meilleur combat de sa carrière, s'est montré largement supérieur à son adversaire dans tous les domaines. Mais le Chinois qui a cruellement payé son manque d'expérience, n'a pourtant pas fait trop mauvaise figure, et aurait peut-être même évité de finir k.o, s'il s'était mieux protégé, le visage en particulier. Il ne pouvait en effet espérer tenir douze fois trois minutes face à une telle grêle de coups non parés, ou si peu.. (Belga)

"Ce combat n'ira jamais au bout des douze rounds", avait-il en effet prédit, "et pourrait même se terminer assez vite par un k.o de Zhang..." Ce dernier aura tout de même atteint le huitième round, et a protesté lorsque l'arbitre berlinois Oliver Brien a estimé qu'il était k.o, alors que lui voulait reprendre le combat après s'être relevé d'un crochet gauche pourtant dévastateur. Ryad Merhy qui a peut-être livré le meilleur combat de sa carrière, s'est montré largement supérieur à son adversaire dans tous les domaines. Mais le Chinois qui a cruellement payé son manque d'expérience, n'a pourtant pas fait trop mauvaise figure, et aurait peut-être même évité de finir k.o, s'il s'était mieux protégé, le visage en particulier. Il ne pouvait en effet espérer tenir douze fois trois minutes face à une telle grêle de coups non parés, ou si peu.. (Belga)