Vainqueur des deux manches du jour, Herlings a enlevé son 8e Grand Prix d'affilée devant le champion 2017, l'Italien Antonio Cairoli (KTM), qui avait justement fêté l'an dernier à Assen son 9e titre mondial. Le Britannique Max Anstie (Husqvarna) monte sur la 3e marche du podium du GP. Les Belges ont été discrets dimanche. Clément Desalle (Kwasaki), 9e et 7e des deux manches, a terminé 8e, juste devant Kevin Strijbos (KTM). Julien Lieber (Kawasaki) s'est classé 11e, Jeffrey Dewulf (KTM) 15e, Nathan Renkens (Honda) 23e et Jeremy Van Horebeek (Yamaha) 34e. Alors que le verdict est tombé pour le titre, la lutte continue derrière Herlings, en tête du championnat avec 883 points. Antonio Cairoli est 2e avec 782 points. Le Sicilien devrait être vice-champion du monde. Clément Desalle est pour l'instant 3e avec 645 points, mais le Slovène Tim Gajser (Honda) suit à 20 unités (625) au 4e rang. Le Français Romain Febvre (Yamaha est 5e avec 544 unités). Jeremy Van Horebeek est 9e (404 pts), Juloen Lieber 13e (257 pts) et Kevin Strijbos 14e (255 pts). Premier néerlandais champion du monde dans la catégorie-reine, Jeffrey Herlings a enlevé, quatre jours après son 24e anniversaire, son 4e titre mondial, après trois sacres en MX2 en 2012, 2013 et 2016. En MX2, la victoire est revenue à l'Espagnol Jorge Prado (KTM). Il a devance l'Américain Thomas Covington (Husqvarna) et le Danois Thomas Kjer Olsen (Husqvarna). Jago Geerts (Yamaha) a terminé 10e, Brent Van doninck (Husqvarna) 13e. Prado domine le championnat avec 823 points. Le Letton Pauls Jonass (KTM), champion en titre et 6e dimanche, est 2e avec 777 unités. Le dernier Grand Prix de la saison aura lieu le 30 septembre à Imola, en Italie, une semaine avant le Motocross des Nations, prévu le 7 octobre aux Etats-Unis. (Belga)

Vainqueur des deux manches du jour, Herlings a enlevé son 8e Grand Prix d'affilée devant le champion 2017, l'Italien Antonio Cairoli (KTM), qui avait justement fêté l'an dernier à Assen son 9e titre mondial. Le Britannique Max Anstie (Husqvarna) monte sur la 3e marche du podium du GP. Les Belges ont été discrets dimanche. Clément Desalle (Kwasaki), 9e et 7e des deux manches, a terminé 8e, juste devant Kevin Strijbos (KTM). Julien Lieber (Kawasaki) s'est classé 11e, Jeffrey Dewulf (KTM) 15e, Nathan Renkens (Honda) 23e et Jeremy Van Horebeek (Yamaha) 34e. Alors que le verdict est tombé pour le titre, la lutte continue derrière Herlings, en tête du championnat avec 883 points. Antonio Cairoli est 2e avec 782 points. Le Sicilien devrait être vice-champion du monde. Clément Desalle est pour l'instant 3e avec 645 points, mais le Slovène Tim Gajser (Honda) suit à 20 unités (625) au 4e rang. Le Français Romain Febvre (Yamaha est 5e avec 544 unités). Jeremy Van Horebeek est 9e (404 pts), Juloen Lieber 13e (257 pts) et Kevin Strijbos 14e (255 pts). Premier néerlandais champion du monde dans la catégorie-reine, Jeffrey Herlings a enlevé, quatre jours après son 24e anniversaire, son 4e titre mondial, après trois sacres en MX2 en 2012, 2013 et 2016. En MX2, la victoire est revenue à l'Espagnol Jorge Prado (KTM). Il a devance l'Américain Thomas Covington (Husqvarna) et le Danois Thomas Kjer Olsen (Husqvarna). Jago Geerts (Yamaha) a terminé 10e, Brent Van doninck (Husqvarna) 13e. Prado domine le championnat avec 823 points. Le Letton Pauls Jonass (KTM), champion en titre et 6e dimanche, est 2e avec 777 unités. Le dernier Grand Prix de la saison aura lieu le 30 septembre à Imola, en Italie, une semaine avant le Motocross des Nations, prévu le 7 octobre aux Etats-Unis. (Belga)