L'épreuve mancelle marque le coup d'envoi de la saison 2022 du championnat du monde d'endurance moto (FIM EWC). Les six premières heures ont été animées par la belle lutte à trois entre la Honda de Josh Hook/Gino Rea/Mike Di Meglio (Aus/G-B/Fra), la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita) et la Suzuki de Gregg Black/Xavier Siméon/Sylvain Guintoli (Fra/Bel/Fra). Xavier Siméon et ses équipiers ont vécu une belle frayeur avec une panne d'essence à l'entrée de la voie des stands. La perte de temps a été moindre car l'incident a eu lieu pendant une période de neutralisation. Après 6 heures, ils occupent la 3e place avec un peu plus d'une minute de retard sur la Honda de tête. Du côté des autres Belges, Bastien Mackels (Kawasaki) est 7e à quatre tours alors que Loris Cresson (Kawasaki) est 11e du général, mais surtout 3e de la catégorie Superstock, à une quarantaine de secondes de la tête. Initialement engagé sur une Honda, Grégory Fastré a été contraint au forfait après une lourde chute aux essais, provoquée par un problème technique. Conscient, il a été hospitalisé et souffre d'une fracture du bassin, de l'épaule et un traumatisme crânien. (Belga)

L'épreuve mancelle marque le coup d'envoi de la saison 2022 du championnat du monde d'endurance moto (FIM EWC). Les six premières heures ont été animées par la belle lutte à trois entre la Honda de Josh Hook/Gino Rea/Mike Di Meglio (Aus/G-B/Fra), la Yamaha de Karel Hanika/Marvin Fritz/Niccolo Canepa (Tch/All/Ita) et la Suzuki de Gregg Black/Xavier Siméon/Sylvain Guintoli (Fra/Bel/Fra). Xavier Siméon et ses équipiers ont vécu une belle frayeur avec une panne d'essence à l'entrée de la voie des stands. La perte de temps a été moindre car l'incident a eu lieu pendant une période de neutralisation. Après 6 heures, ils occupent la 3e place avec un peu plus d'une minute de retard sur la Honda de tête. Du côté des autres Belges, Bastien Mackels (Kawasaki) est 7e à quatre tours alors que Loris Cresson (Kawasaki) est 11e du général, mais surtout 3e de la catégorie Superstock, à une quarantaine de secondes de la tête. Initialement engagé sur une Honda, Grégory Fastré a été contraint au forfait après une lourde chute aux essais, provoquée par un problème technique. Conscient, il a été hospitalisé et souffre d'une fracture du bassin, de l'épaule et un traumatisme crânien. (Belga)