Le titre avait été laissé vacant par Antoine Vanackère, sacré à Wavre en décembre dernier, qui disputera en effet le championnat IBO continental le 17 juillet au Stade Roi Baudouin, où le champion de la Ligue Flamande Sohaib El Sialiti figure également à l'affiche. C'est la raison pour laquelle Brice Bula Galo, ex-champion de Belgique des welters (entre 63,503 kg et 66,678 kg) avait été choisi pour se dresser face au champion de la Ligue Francophone Surik Petrosyan samedi sur le ring louviérois. Petrosyan a pris l'avantage dès le premier round où son adversaire a été compté après avoir été au tapis. Mais le combat a par la suite été beaucoup plus équilibré, et même indécis jusqu'à la fin du dixième et dernier round. Cette difficile victoire vaut à Petrosyan d'accomplir un grand pas vers un championnat international. "Mais d'abord je vais me reposer", prévient-il. "J'ai dépensé beaucoup d'énergie dans le violent combat du 3 avril à Visé contre Anthony Loffet pour le titre francophone, et à nouveau ce soir. Mais ce titre national m'ouvre effectivement la porte vers des horizons étrangers..." (Belga)

Le titre avait été laissé vacant par Antoine Vanackère, sacré à Wavre en décembre dernier, qui disputera en effet le championnat IBO continental le 17 juillet au Stade Roi Baudouin, où le champion de la Ligue Flamande Sohaib El Sialiti figure également à l'affiche. C'est la raison pour laquelle Brice Bula Galo, ex-champion de Belgique des welters (entre 63,503 kg et 66,678 kg) avait été choisi pour se dresser face au champion de la Ligue Francophone Surik Petrosyan samedi sur le ring louviérois. Petrosyan a pris l'avantage dès le premier round où son adversaire a été compté après avoir été au tapis. Mais le combat a par la suite été beaucoup plus équilibré, et même indécis jusqu'à la fin du dixième et dernier round. Cette difficile victoire vaut à Petrosyan d'accomplir un grand pas vers un championnat international. "Mais d'abord je vais me reposer", prévient-il. "J'ai dépensé beaucoup d'énergie dans le violent combat du 3 avril à Visé contre Anthony Loffet pour le titre francophone, et à nouveau ce soir. Mais ce titre national m'ouvre effectivement la porte vers des horizons étrangers..." (Belga)