Loix, déjà vainqueur à Spa l'année dernière, a tout de suite pris la tête, mais a perdu du temps dans la troisième course après avoir oublié d'allumer le dégivreur, ce qui lui posé des problèmes durant l'étape, son pare-brise étant embué. Il a su rétablir la situation dans les deux spéciales suivantes pour entamer la deuxième journée en tête, avec une avance minime (0.9 seconde). Kevin Demaerschalk et Cedric Cherain ont dû abandonner en raison de problèmes mécaniques. Loix a dominé les quatre spéciales disputées samedi. Princen suit à 21 secondes. Dans la lutte pour la troisième place, Vincent Verschueren a pris le dessus sur son équipier Xavier Bouche (Skoda Fabia R5). François Duval (Ford Escort MK2) a gagné chez les Historics, et Amaury Molle s'est imposé chez (Opel Adam). La troisième des neuf manches du championnat est le TAC Rally, le 9 mai à Tielt. (Belga)

Loix, déjà vainqueur à Spa l'année dernière, a tout de suite pris la tête, mais a perdu du temps dans la troisième course après avoir oublié d'allumer le dégivreur, ce qui lui posé des problèmes durant l'étape, son pare-brise étant embué. Il a su rétablir la situation dans les deux spéciales suivantes pour entamer la deuxième journée en tête, avec une avance minime (0.9 seconde). Kevin Demaerschalk et Cedric Cherain ont dû abandonner en raison de problèmes mécaniques. Loix a dominé les quatre spéciales disputées samedi. Princen suit à 21 secondes. Dans la lutte pour la troisième place, Vincent Verschueren a pris le dessus sur son équipier Xavier Bouche (Skoda Fabia R5). François Duval (Ford Escort MK2) a gagné chez les Historics, et Amaury Molle s'est imposé chez (Opel Adam). La troisième des neuf manches du championnat est le TAC Rally, le 9 mai à Tielt. (Belga)