Le championnat de Belgique de Waregem a présenté deux visages : une première partie en deux circuits sans difficulté et une seconde sur un parcours pimenté de pavés et de quelques côtes. Cette partie s'est avérée décisive, comme prévu. La course a été lancée par plusieurs tentatives dans les 25 premiers kilomètres. Toutes vaines. Il a fallu attendre les 50 kilomètres pour enfin voir l'échappée "matinale" de quatre hommes prendre son envol: deux coureurs de Lotto-Soudal, Tosh Van Der Sande et Brent Van Moer, Mauri Vansevenant (Deceunink-Quick Step) et Kenny Molly (Bingoal Pauwels Sauces WB). L'écart du quatuor était de plus de 5 minutes après 100 kilomètres de course. Le retard du peloton a progressivement fondu à l'approche du circuit final corsé, notamment, par un secteur pavé et la montée de la Holstraat à Waregem. Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) et Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), le champion de 2020, sont sortis du peloton pour revenir sur le quatuor de tête dont l'avance sur le peloton s'était réduit à 1:50 à 50 kilomètres de l'arrivée. Le regroupement s'est produit à 32 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il restait deux circuits locaux à couvrir. On a ensuite assisté à une relance de Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) à 25 kilomètres du but, ce qui a catalysé l'ouverture de la course et une réaction de Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et de Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) à l'avant d'un peloton de plus en plus étiré. Les deux coureurs, et Edward Theuns (Trek-Segafredo) revenu dans un 2e temps, ont pris un léger avantage à 21 kilomètres de l'arrivée. Malgré les essais de retour sur le trio de tête, signés Greg Van Avermaet, Loïc Vliegen, les équipiers du champion sortant d'Alpecin-Fenix, et encore Lionel Taminiaux, la jonction ne s'est jamais opérée. Remco Evenepoel, qui voulait éviter le sprint, a, en vain, tenté son va-tout à la flamme rouge. Le sprint, très serré, s'est joué entre Theuns et Van Aert. Le triple vice-champion du monde (route, contre-la-montre, cyclocross) lançait de loin et résistait au retour du coureur de Trek-Segafredo. A 26 ans, et 44 jours après son appendicectomie, il pouvait endosser le plus prestigieux des maillots tricolores de cyclisme celui de l'épreuve en ligne sur route. Le premier de sa carrière qu'il inaugurera dès samedi prochain au départ du Tour de France à Brest. (Belga)

Le championnat de Belgique de Waregem a présenté deux visages : une première partie en deux circuits sans difficulté et une seconde sur un parcours pimenté de pavés et de quelques côtes. Cette partie s'est avérée décisive, comme prévu. La course a été lancée par plusieurs tentatives dans les 25 premiers kilomètres. Toutes vaines. Il a fallu attendre les 50 kilomètres pour enfin voir l'échappée "matinale" de quatre hommes prendre son envol: deux coureurs de Lotto-Soudal, Tosh Van Der Sande et Brent Van Moer, Mauri Vansevenant (Deceunink-Quick Step) et Kenny Molly (Bingoal Pauwels Sauces WB). L'écart du quatuor était de plus de 5 minutes après 100 kilomètres de course. Le retard du peloton a progressivement fondu à l'approche du circuit final corsé, notamment, par un secteur pavé et la montée de la Holstraat à Waregem. Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) et Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), le champion de 2020, sont sortis du peloton pour revenir sur le quatuor de tête dont l'avance sur le peloton s'était réduit à 1:50 à 50 kilomètres de l'arrivée. Le regroupement s'est produit à 32 kilomètres de l'arrivée, alors qu'il restait deux circuits locaux à couvrir. On a ensuite assisté à une relance de Philippe Gilbert (Lotto-Soudal) à 25 kilomètres du but, ce qui a catalysé l'ouverture de la course et une réaction de Wout Van Aert (Jumbo-Visma) et de Remco Evenepoel (Deceuninck-Quick Step) à l'avant d'un peloton de plus en plus étiré. Les deux coureurs, et Edward Theuns (Trek-Segafredo) revenu dans un 2e temps, ont pris un léger avantage à 21 kilomètres de l'arrivée. Malgré les essais de retour sur le trio de tête, signés Greg Van Avermaet, Loïc Vliegen, les équipiers du champion sortant d'Alpecin-Fenix, et encore Lionel Taminiaux, la jonction ne s'est jamais opérée. Remco Evenepoel, qui voulait éviter le sprint, a, en vain, tenté son va-tout à la flamme rouge. Le sprint, très serré, s'est joué entre Theuns et Van Aert. Le triple vice-champion du monde (route, contre-la-montre, cyclocross) lançait de loin et résistait au retour du coureur de Trek-Segafredo. A 26 ans, et 44 jours après son appendicectomie, il pouvait endosser le plus prestigieux des maillots tricolores de cyclisme celui de l'épreuve en ligne sur route. Le premier de sa carrière qu'il inaugurera dès samedi prochain au départ du Tour de France à Brest. (Belga)