"Je savais que si je voulais signer un bon résultat à Waregem, je devais attaquer", a expliqué Remco Evenepoel. "C'est ce que j'ai fait dans la finale. Mais, quand je me suis rendu compte que j'avais emmené avec moi des coureurs de très grande classe que sont Edward Theuns et Wout van Aert, j'ai pris conscience que ma tâche ne serait pas facile. Ces deux coureurs sont habitués des top 5 et des top 10 des grands monuments. Mais c'est la course ! J'ai quand même essayé d'attaquer à deux reprises dans le groupe de tête après la flamme rouge. Mais rien n'a réussi, malgré tous mes efforts. Dans la ligne droite d'arrivée, je savais que la 3e place sur 3 était le meilleur résultat possible pour moi, face à deux coureurs très explosifs. Mon sentiment est un peu partagé. Je ne peux pas dire que je suis déçu même si terminer 2e et 3e dans la même semaine est un peu douloureux. Je pense par ailleurs que l'équipe peut être satisfaite de la façon dont nous avons roulé à Waregem. Je vais prendre à présent quelques jours de bon repos avant de me plonger dans ma préparation en vue des Jeux Olympiques de Tokyo (il s'envolera le 10 juillet à destination du Japon, NDLR). La semaine que je viens de passer a été assez lourde, avec les championnats, avec la chaleur. Je sens que mes sensations sur le vélo s'améliorent, ce qui est un bon signe pour la suite. Je me suis déjà senti beaucoup mieux dimanche à Waregem que mercredi à Ingelmunster. C'est donc positif mais, bon, je suis troisième?" (Belga)

"Je savais que si je voulais signer un bon résultat à Waregem, je devais attaquer", a expliqué Remco Evenepoel. "C'est ce que j'ai fait dans la finale. Mais, quand je me suis rendu compte que j'avais emmené avec moi des coureurs de très grande classe que sont Edward Theuns et Wout van Aert, j'ai pris conscience que ma tâche ne serait pas facile. Ces deux coureurs sont habitués des top 5 et des top 10 des grands monuments. Mais c'est la course ! J'ai quand même essayé d'attaquer à deux reprises dans le groupe de tête après la flamme rouge. Mais rien n'a réussi, malgré tous mes efforts. Dans la ligne droite d'arrivée, je savais que la 3e place sur 3 était le meilleur résultat possible pour moi, face à deux coureurs très explosifs. Mon sentiment est un peu partagé. Je ne peux pas dire que je suis déçu même si terminer 2e et 3e dans la même semaine est un peu douloureux. Je pense par ailleurs que l'équipe peut être satisfaite de la façon dont nous avons roulé à Waregem. Je vais prendre à présent quelques jours de bon repos avant de me plonger dans ma préparation en vue des Jeux Olympiques de Tokyo (il s'envolera le 10 juillet à destination du Japon, NDLR). La semaine que je viens de passer a été assez lourde, avec les championnats, avec la chaleur. Je sens que mes sensations sur le vélo s'améliorent, ce qui est un bon signe pour la suite. Je me suis déjà senti beaucoup mieux dimanche à Waregem que mercredi à Ingelmunster. C'est donc positif mais, bon, je suis troisième?" (Belga)