"Mon ambition était de suivre, de faire mal aux grands noms et de terminer dans le top 5. Après tout, c'était ma première course chez les élites. Quand j'ai attaqué à un demi-kilomètre de la fin, j'ai senti que c'était le bon moment pour surprendre les favoris", a raconté Querinjean, qui ne s'attendait pas à gagner sa première course chez les seniors. "Je savais que ma condition était bonne, mais pas à ce point. Je suis surpris. Au préalable, j'ai dû chercher les bonnes chaussures, car je fais du 48,5." L'été prochain, Querinjean vise les Championnats d'Europe U23, mais il ne sait pas encore pour quel pays. "J'ai aussi la nationalité luxembourgeoise. Là, les critères de sélection sont un peu plus souples, mais je me sens plus Belge. Je ne sais pas non plus encore si je vais tenter ma chance sur le 1.500 mètres ou le 3.000 steeple", a conclu le Liégeois. (Belga)

"Mon ambition était de suivre, de faire mal aux grands noms et de terminer dans le top 5. Après tout, c'était ma première course chez les élites. Quand j'ai attaqué à un demi-kilomètre de la fin, j'ai senti que c'était le bon moment pour surprendre les favoris", a raconté Querinjean, qui ne s'attendait pas à gagner sa première course chez les seniors. "Je savais que ma condition était bonne, mais pas à ce point. Je suis surpris. Au préalable, j'ai dû chercher les bonnes chaussures, car je fais du 48,5." L'été prochain, Querinjean vise les Championnats d'Europe U23, mais il ne sait pas encore pour quel pays. "J'ai aussi la nationalité luxembourgeoise. Là, les critères de sélection sont un peu plus souples, mais je me sens plus Belge. Je ne sais pas non plus encore si je vais tenter ma chance sur le 1.500 mètres ou le 3.000 steeple", a conclu le Liégeois. (Belga)