L'épreuve est amputée par les absences de deux autres grands spécialistes de l'effort en solitaire Yves Lampaert et le champion d'Europe de la spécialité Remco Evenepoel, dauphins de van Aert l'an dernier à Middelkerke, qui soignent leurs fractures consécutives à des chutes récentes en Italie. Derrière le duo Wout van Aert-Victor Campenaerts, ils sont nombreux à pouvoir briguer la dernière place sur le podium. Thomas De Gendt, Xandro Meurisse, Senne Leysen, Frederik Frison et Jasper De Plus se disputeront probablement la médaille de bronze. L'épreuve féminine, longue de 27,7 km, aura aussi une favorite, elle aussi tenante du titre: Lotte Kopecky. L'année dernière à Middelkerke, elle avait brisé le règne d'Ann-Sophie Duyck sacrée de 2014 à 2018. Après une intervention chirurgicale, Duyck n'est pas certaine d'avoir retrouvé tous ses moyens. Sara Van De Vel, Julie Van De Velde et Annelies Dom sont autant de candidates au podium dans une épreuve où Jolien D'hoore, 2e en 2019, sera la grande absente. La médaillée olympique sur la piste de Rio a choisi de faire l'impasse cette année. (Belga)

L'épreuve est amputée par les absences de deux autres grands spécialistes de l'effort en solitaire Yves Lampaert et le champion d'Europe de la spécialité Remco Evenepoel, dauphins de van Aert l'an dernier à Middelkerke, qui soignent leurs fractures consécutives à des chutes récentes en Italie. Derrière le duo Wout van Aert-Victor Campenaerts, ils sont nombreux à pouvoir briguer la dernière place sur le podium. Thomas De Gendt, Xandro Meurisse, Senne Leysen, Frederik Frison et Jasper De Plus se disputeront probablement la médaille de bronze. L'épreuve féminine, longue de 27,7 km, aura aussi une favorite, elle aussi tenante du titre: Lotte Kopecky. L'année dernière à Middelkerke, elle avait brisé le règne d'Ann-Sophie Duyck sacrée de 2014 à 2018. Après une intervention chirurgicale, Duyck n'est pas certaine d'avoir retrouvé tous ses moyens. Sara Van De Vel, Julie Van De Velde et Annelies Dom sont autant de candidates au podium dans une épreuve où Jolien D'hoore, 2e en 2019, sera la grande absente. La médaillée olympique sur la piste de Rio a choisi de faire l'impasse cette année. (Belga)