L'Écossais, triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016), a battu samedi le Français Mathias Bourgue (ATP 213) sur le score de 6-0, 7-5. En finale de cette épreuve jouée sur dur dotée de 44.820 euros, Murray, bénéficiaire d'une invitation, défiera l'Ukrainien Illya Marchenko (ATP 212). Pour l'anecdote, une victoire lui permettrait de remporter un troisième titre Challenger en carrière, seize ans après ses succès à Aptos et Binghamton (2005). Le Britannique, 33 ans, espérait disputer l'Open d'Australie mais a dû y renoncer après un test positif au coronavirus le mois dernier. Murray a lutté contre une blessure pelvienne qui a compromis ses tentatives de relancer sa carrière après une opération de la hanche. Il n'a disputé que sept matches officiels en 2020 en raison également de la suspension de cinq mois du circuit ATP à cause de la pandémie de coronavirus. (Belga)

L'Écossais, triple vainqueur en Grand Chelem (US Open 2012, Wimbledon 2013 et 2016), a battu samedi le Français Mathias Bourgue (ATP 213) sur le score de 6-0, 7-5. En finale de cette épreuve jouée sur dur dotée de 44.820 euros, Murray, bénéficiaire d'une invitation, défiera l'Ukrainien Illya Marchenko (ATP 212). Pour l'anecdote, une victoire lui permettrait de remporter un troisième titre Challenger en carrière, seize ans après ses succès à Aptos et Binghamton (2005). Le Britannique, 33 ans, espérait disputer l'Open d'Australie mais a dû y renoncer après un test positif au coronavirus le mois dernier. Murray a lutté contre une blessure pelvienne qui a compromis ses tentatives de relancer sa carrière après une opération de la hanche. Il n'a disputé que sept matches officiels en 2020 en raison également de la suspension de cinq mois du circuit ATP à cause de la pandémie de coronavirus. (Belga)