Le Limbourgeois de 33 ans, deux fois deuxième en tournoi cette saison, a connu une entrée en matière faite de hauts et de bas. Il a remis une carte composée, notamment, de cinq birdies, ainsi que de trois bogeys et un double bogey. À l'issue du premier tour, Mivis compte neuf coups de plus que le Suisse Joël Girrbach, auteur d'un parcours sans faute avec 63 coups. Vainqueur du Swiss Challenge devant son public en 2017, l'Helvète possède une longueur d'avance sur le Français Clément Sordet et sur le Sud-Africain Ruan De Smidt. Kristof Ulenaers n'est pas allé plus loin qu'une 206e place, résultante d'un passage en 78 coups. Le tournoi accueille quelque 216 golfeurs, qui doivent alterner entre les parcours de Zebula et Elements Private lors des deux premiers jours. (Belga)

Le Limbourgeois de 33 ans, deux fois deuxième en tournoi cette saison, a connu une entrée en matière faite de hauts et de bas. Il a remis une carte composée, notamment, de cinq birdies, ainsi que de trois bogeys et un double bogey. À l'issue du premier tour, Mivis compte neuf coups de plus que le Suisse Joël Girrbach, auteur d'un parcours sans faute avec 63 coups. Vainqueur du Swiss Challenge devant son public en 2017, l'Helvète possède une longueur d'avance sur le Français Clément Sordet et sur le Sud-Africain Ruan De Smidt. Kristof Ulenaers n'est pas allé plus loin qu'une 206e place, résultante d'un passage en 78 coups. Le tournoi accueille quelque 216 golfeurs, qui doivent alterner entre les parcours de Zebula et Elements Private lors des deux premiers jours. (Belga)