"Je ne m'y attendais pas", a expliqué Wellens. "Le but était d'arriver au pied de la dernière montée et d'aller au-delà de mes limites avant de laisser les autres se battre pour la victoire. Comme vendredi, l'équipe a pris les choses en mains. Alejandro Valverde était seul et nous en avons profité. Frederik Frison nous a parfaitement amené vers la dernière ascension. J'ai ensuite démarré. C'est vraiment une victoire d'équipe. Tout le monde y a contribué." "C'est agréable de devancer Valverde sur son propre terrain. Au sprint, je ne pouvais pas le battre. Cette seconde victoire est encore plus belle que la première car il y avait davantage de tension dans le final. Je ne roulerai pas dimanche mais je vais encourager l'équipe à signer une quatrième victoire", a ponctué le Belge de 25 ans. La 4e et ultime épreuve du Challenge de Majorque, le Trofeo Playa de Palma, se disputera sur la distance de 161,5 km. Elle offrira une nouvelle chance aux sprinters en général, et en particulier à l'Allemand de Lotto-Soudal André Greipel, déjà vainqueur jeudi. (Belga)

"Je ne m'y attendais pas", a expliqué Wellens. "Le but était d'arriver au pied de la dernière montée et d'aller au-delà de mes limites avant de laisser les autres se battre pour la victoire. Comme vendredi, l'équipe a pris les choses en mains. Alejandro Valverde était seul et nous en avons profité. Frederik Frison nous a parfaitement amené vers la dernière ascension. J'ai ensuite démarré. C'est vraiment une victoire d'équipe. Tout le monde y a contribué." "C'est agréable de devancer Valverde sur son propre terrain. Au sprint, je ne pouvais pas le battre. Cette seconde victoire est encore plus belle que la première car il y avait davantage de tension dans le final. Je ne roulerai pas dimanche mais je vais encourager l'équipe à signer une quatrième victoire", a ponctué le Belge de 25 ans. La 4e et ultime épreuve du Challenge de Majorque, le Trofeo Playa de Palma, se disputera sur la distance de 161,5 km. Elle offrira une nouvelle chance aux sprinters en général, et en particulier à l'Allemand de Lotto-Soudal André Greipel, déjà vainqueur jeudi. (Belga)