Lei Kou, 56e mondial, était directement qualifié pour cette 2e étape, en tant que 4e tête de série au Portugal. Nuytinck (IYYF 69), tête de série N.10, a résisté dans les première et quatrième manches mais n'a pu que s'incliner 4 sets à 0 (14-12, 11-8, 11-8 et 14-12). Les deux finalistes de cette 2e phase seront qualifiés pour les Jeux Olympiques. Les autres joueurs disputeront une 3e phase (à nouveau par élimination directe) où là encore les finalistes, plus le vainqueur du match entre les demi-finalistes malheureux, recevront leur billet d'entrée aux Jeux. Nuytinck n'a plus que cet ultime espoir de se rendre à Tokyo. La Belgique qui était représentée en tennis de table aux JO sans discontinuer entre 1988 et 2012, grâce à Jean-Michel Saive, était absente aux Jeux de Rio en 2016. (Belga)

Lei Kou, 56e mondial, était directement qualifié pour cette 2e étape, en tant que 4e tête de série au Portugal. Nuytinck (IYYF 69), tête de série N.10, a résisté dans les première et quatrième manches mais n'a pu que s'incliner 4 sets à 0 (14-12, 11-8, 11-8 et 14-12). Les deux finalistes de cette 2e phase seront qualifiés pour les Jeux Olympiques. Les autres joueurs disputeront une 3e phase (à nouveau par élimination directe) où là encore les finalistes, plus le vainqueur du match entre les demi-finalistes malheureux, recevront leur billet d'entrée aux Jeux. Nuytinck n'a plus que cet ultime espoir de se rendre à Tokyo. La Belgique qui était représentée en tennis de table aux JO sans discontinuer entre 1988 et 2012, grâce à Jean-Michel Saive, était absente aux Jeux de Rio en 2016. (Belga)