"C'est clair, je suis fier de pouvoir battre (sic) un joueur comme Jan Ceulemans" a souligné l'ancien joueur du Zenit Saint-Pétersbourg qui retrouvera la ville où il a évolué entre septembre 2012 et janvier 2017. "Le moment que je retiendrai avec les Diables dans ma carrière ? Cette Coupe du monde. Je pense que j'ai atteint mon meilleur niveau en équipe nationale durant cette Coupe du monde." Questionné sur la finale de consolation face à l'Angleterre de samedi, il a été très clair: "Evidemment, j'aurais préféré ne pas revenir ici" a encore déclaré Witsel. La demi-finale (perdue 1-0) contre la France s'était aussi jouée mardi dernier dans l'ancienne Leningrad. "On va prendre ce match très au sérieux, comme tous les autres. Pour nos supporters et pour nous. Au final cela reste un match de la Coupe du monde. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut terminer 3e de la Coupe du monde." "On va essayer d'offrir un beau cadeau d'anniversaire au coach (Roberto Martinez fêtait ses 45 ans ce vendredi, ndlr). Nous avons fait un beau parcours dans cette Coupe du monde. A la fin cela se joue sur des détails. Contre la France, c'était une phase arrêtée." Axel Witsel a déclaré qu'il ne regarderait pas la finale dimanche. "Nous serons occupé avec nos supporters. Les finales sont toujours des matchs spéciaux, difficiles. Je crois que la France va gagner." Evoquant l'après Coupe du monde, Witsel est résolument optimiste : "Dans le futur, nous serons l'un des candidats pour gagner l'Euro (2020, ndlr)." (Belga)

"C'est clair, je suis fier de pouvoir battre (sic) un joueur comme Jan Ceulemans" a souligné l'ancien joueur du Zenit Saint-Pétersbourg qui retrouvera la ville où il a évolué entre septembre 2012 et janvier 2017. "Le moment que je retiendrai avec les Diables dans ma carrière ? Cette Coupe du monde. Je pense que j'ai atteint mon meilleur niveau en équipe nationale durant cette Coupe du monde." Questionné sur la finale de consolation face à l'Angleterre de samedi, il a été très clair: "Evidemment, j'aurais préféré ne pas revenir ici" a encore déclaré Witsel. La demi-finale (perdue 1-0) contre la France s'était aussi jouée mardi dernier dans l'ancienne Leningrad. "On va prendre ce match très au sérieux, comme tous les autres. Pour nos supporters et pour nous. Au final cela reste un match de la Coupe du monde. Ce n'est pas tous les jours que l'on peut terminer 3e de la Coupe du monde." "On va essayer d'offrir un beau cadeau d'anniversaire au coach (Roberto Martinez fêtait ses 45 ans ce vendredi, ndlr). Nous avons fait un beau parcours dans cette Coupe du monde. A la fin cela se joue sur des détails. Contre la France, c'était une phase arrêtée." Axel Witsel a déclaré qu'il ne regarderait pas la finale dimanche. "Nous serons occupé avec nos supporters. Les finales sont toujours des matchs spéciaux, difficiles. Je crois que la France va gagner." Evoquant l'après Coupe du monde, Witsel est résolument optimiste : "Dans le futur, nous serons l'un des candidats pour gagner l'Euro (2020, ndlr)." (Belga)