Je voudrais d'abord revenir sur le match entre Anderlecht et le Club Bruges de dimanche dernier. On parlait de match au sommet : je me demande bien où et comment ! J'ai vu un match nul dans tous les sens du terme. Pour moi, le Club n'a pas été inférieur au Sporting et je comprends Philippe Clément quand il dénonce les deux buts inscrits sur hors-jeu. C'est clair sur les deux phases, il n'est pas question d'interprétation, l'arbitre aurait dû siffler. Serge Gumienny n'est pour autant pas en tort sur le coup, c'est son juge de touche qui aurait dû lever son drapeau. Bien sûr, sur le second but, Aleksandar Mitrovic ne touche pas le ballon mais il est planté juste devant Matthew Ryan et le gêne clairement, il suffit de voir la réaction du gardien sur la phase. Au final, Anderlecht ne s'est toujours pas montré extraordinaire dans ce championnat mais il reste en bonne position. L'écart avec le Standard n'est pas insurmontable et les Mauves peuvent toujours prétendre au titre.

Fin de semaine dernière, le feuilleton Thorgan Hazard à Anderlecht a pris fin et c'est tant mieux. Je suis quand même mort de rire quand je lis qu'Herman Van Holsbeeck dit qu'il veut pouvoir se regarder dans la glace. C'est tout de même lui qui a envoyé John Bico, Mogi Bayat et Laurent Denis discuter avec Chelsea, le patron du joueur. Il parle éthique mais il donne les clés des négociations de transfert à des personnes étrangères au club : c'est facile de jouer les Monsieur Propre par après. Autres déclarations qui m'ont fait sourire, celles d'Alain Lommers qui met en cause l'implication de la ville de Mons dans le club hennuyer. A l'écouter, tous les problèmes des Dragons viennent de là mais à ce que je sache ce n'est pas Elio Di Rupo qui a raté son recrutement durant l'été et ce n'est toujours pas le Premier ministre qui a renvoyé Enzo Scifo ! L'Albert dispose tout de même d'un beau centre de formation et d'un stade en partie rénové : la ville n'est pas étrangère à tout ça. Si Mons descend, les dirigeants ne devront s'en prendre qu'à eux-mêmes.
Pas plus tard que la semaine dernière, je doutais du fait que Charleroi trouve son équilibre sans Onur Kaya et Danijel Milicevic : on a vu ce que ça a donné au Cercle. Et on reparle d'un départ probable de David Pollet... Le Standard, lui, a gagné sans forcément bien jouer. Les Rouches peuvent compter sur leur force de frappe devant et sur la faiblesse de leurs adversaires : à mon avis, ils sont partis pour encore faire la course seul en tête pendant un bon moment. Dans ce même match, je n'ai pas compris que Peter Maes ne titularise pas Hamdi Harbaoui. Il faut toujours qu'il ait une tête de turc mais on a vu que le Tunisien avait créé du danger à son entrée au jeu. Il est indispensable à Lokeren surtout en l'absence de Jordan Remacle.

Côté positif, je tiens à souligner l'attitude exemplaire de Radamel Falcao. L'attaquant de Monaco a été blessé suite à un tacle d'un adversaire lors d'un match de Coupe de France contre les amateurs de Chasselay. Sa Coupe du Monde est remise en question et c'est une catastrophe pour la Colombie. Le joueur qui l'a blessé se sentait très mal et le Colombien dans un tweet l'a réconforté en disant que c'était le football et que ce genre de choses arrivaient. La grande classe ! Je ne suis pas certain qu'en Belgique, on serait aussi sportif si notre Vincent Kompany était blessé par un joueur anglais amateur !

Pour finir, je voudrais souligner le formidable travail réalisé par Dante Brogno à Tubize dans des conditions difficiles. Les Sang et Or sont cinquièmes et Brogno, un ancien très bon joueur, mériterait tout comme Alex Czerniatynski une place sur un banc de première division.

Propos recueillis par Jules Monnier

Je voudrais d'abord revenir sur le match entre Anderlecht et le Club Bruges de dimanche dernier. On parlait de match au sommet : je me demande bien où et comment ! J'ai vu un match nul dans tous les sens du terme. Pour moi, le Club n'a pas été inférieur au Sporting et je comprends Philippe Clément quand il dénonce les deux buts inscrits sur hors-jeu. C'est clair sur les deux phases, il n'est pas question d'interprétation, l'arbitre aurait dû siffler. Serge Gumienny n'est pour autant pas en tort sur le coup, c'est son juge de touche qui aurait dû lever son drapeau. Bien sûr, sur le second but, Aleksandar Mitrovic ne touche pas le ballon mais il est planté juste devant Matthew Ryan et le gêne clairement, il suffit de voir la réaction du gardien sur la phase. Au final, Anderlecht ne s'est toujours pas montré extraordinaire dans ce championnat mais il reste en bonne position. L'écart avec le Standard n'est pas insurmontable et les Mauves peuvent toujours prétendre au titre. Fin de semaine dernière, le feuilleton Thorgan Hazard à Anderlecht a pris fin et c'est tant mieux. Je suis quand même mort de rire quand je lis qu'Herman Van Holsbeeck dit qu'il veut pouvoir se regarder dans la glace. C'est tout de même lui qui a envoyé John Bico, Mogi Bayat et Laurent Denis discuter avec Chelsea, le patron du joueur. Il parle éthique mais il donne les clés des négociations de transfert à des personnes étrangères au club : c'est facile de jouer les Monsieur Propre par après. Autres déclarations qui m'ont fait sourire, celles d'Alain Lommers qui met en cause l'implication de la ville de Mons dans le club hennuyer. A l'écouter, tous les problèmes des Dragons viennent de là mais à ce que je sache ce n'est pas Elio Di Rupo qui a raté son recrutement durant l'été et ce n'est toujours pas le Premier ministre qui a renvoyé Enzo Scifo ! L'Albert dispose tout de même d'un beau centre de formation et d'un stade en partie rénové : la ville n'est pas étrangère à tout ça. Si Mons descend, les dirigeants ne devront s'en prendre qu'à eux-mêmes. Pas plus tard que la semaine dernière, je doutais du fait que Charleroi trouve son équilibre sans Onur Kaya et Danijel Milicevic : on a vu ce que ça a donné au Cercle. Et on reparle d'un départ probable de David Pollet... Le Standard, lui, a gagné sans forcément bien jouer. Les Rouches peuvent compter sur leur force de frappe devant et sur la faiblesse de leurs adversaires : à mon avis, ils sont partis pour encore faire la course seul en tête pendant un bon moment. Dans ce même match, je n'ai pas compris que Peter Maes ne titularise pas Hamdi Harbaoui. Il faut toujours qu'il ait une tête de turc mais on a vu que le Tunisien avait créé du danger à son entrée au jeu. Il est indispensable à Lokeren surtout en l'absence de Jordan Remacle. Côté positif, je tiens à souligner l'attitude exemplaire de Radamel Falcao. L'attaquant de Monaco a été blessé suite à un tacle d'un adversaire lors d'un match de Coupe de France contre les amateurs de Chasselay. Sa Coupe du Monde est remise en question et c'est une catastrophe pour la Colombie. Le joueur qui l'a blessé se sentait très mal et le Colombien dans un tweet l'a réconforté en disant que c'était le football et que ce genre de choses arrivaient. La grande classe ! Je ne suis pas certain qu'en Belgique, on serait aussi sportif si notre Vincent Kompany était blessé par un joueur anglais amateur ! Pour finir, je voudrais souligner le formidable travail réalisé par Dante Brogno à Tubize dans des conditions difficiles. Les Sang et Or sont cinquièmes et Brogno, un ancien très bon joueur, mériterait tout comme Alex Czerniatynski une place sur un banc de première division. Propos recueillis par Jules Monnier