Viktoriya Balaban, 25 ans, une arrière d'1m80, évoluait dans le club ukrainien de Prometey qui a éliminé les Brainoises en huitièmes de finale de l'EuroCoupe cette saison. "Son mari doit rester en Ukraine. En fin de semaine passée, Viktoriya et son agent nous ont contactés depuis la frontière polonaise. D'abord pour se loger et vivre dans un pays en paix. Nous accueillons donc Viktoriya sans aucune hésitation et elle pourra rester à Braine le temps nécessaire. Elle rejoindra notre Team D1, nous y travaillons bien évidemment", a expliqué Castors Braine sur les réseaux sociaux dimanche. "Son papa est toujours retenu à Kiev, sa maman vient d'arriver en Pologne et cherche à présent à rejoindre sa fille à Braine. Nous l'accueillerons aussi à bras ouverts". Éliminé aussi en demi-finales de la Coupe de Belgique par Kangoeroes Malines, lauréat samedi soir en finale, Castors Braine se concentre sur le championnat où il trône en tête du classement avant les playoffs qui débutent début avril. (Belga)

Viktoriya Balaban, 25 ans, une arrière d'1m80, évoluait dans le club ukrainien de Prometey qui a éliminé les Brainoises en huitièmes de finale de l'EuroCoupe cette saison. "Son mari doit rester en Ukraine. En fin de semaine passée, Viktoriya et son agent nous ont contactés depuis la frontière polonaise. D'abord pour se loger et vivre dans un pays en paix. Nous accueillons donc Viktoriya sans aucune hésitation et elle pourra rester à Braine le temps nécessaire. Elle rejoindra notre Team D1, nous y travaillons bien évidemment", a expliqué Castors Braine sur les réseaux sociaux dimanche. "Son papa est toujours retenu à Kiev, sa maman vient d'arriver en Pologne et cherche à présent à rejoindre sa fille à Braine. Nous l'accueillerons aussi à bras ouverts". Éliminé aussi en demi-finales de la Coupe de Belgique par Kangoeroes Malines, lauréat samedi soir en finale, Castors Braine se concentre sur le championnat où il trône en tête du classement avant les playoffs qui débutent début avril. (Belga)