L'intérieure flandrienne, 26 ans, a rendu une copie presque parfaite en 34 minutes de jeu avec 1/5 à 2pts, 4/4 à 3pts, 5/5 aux lancers francs. Emma Meesseman, avec quatre bloc-shots, rentre aussi dans l'histoire de la franchise américaine avec le record du nombre de contres (178), dépassant l'Américaine Muriel Page (174). C'est la 23e victoire de la saison (8 défaites) pour Washington Mystics, là aussi un record pour la franchise américaine, qui trône en tête de la Ligue et qui est assuré aussi de figurer à l'une des deux premières places synonyme de passage direct en demi-finales sans passer par les deux premiers tours. L'autre Belgian Cat de Washington Mystics, Kim Mestdagh, n'est cette fois pas montée au jeu samedi. Emma Meesseman et ses coéquipières restent en déplacement pour jouer à New York, 11e (9 victoires, 22 défaites) mardi. Il restera ensuite deux matches à domicile, face à Dallas Aces encore vendredi et contre Chicago Sky pour terminer dimanche prochain. La phase régulière s'achève ce 8 septembre et les playoffs (avec 8 équipes) débutent le 11. Washington Mystics avait disputé la finale l'an dernier face à Seattle Storm. (Belga)