Après un départ difficile où de nombreux pilotes sont partis à la faute, Sainz s'est montré le plus rapide sur les 365 km de spéciale avec un chrono de 3h29:32. Loeb et Lurquin ont eux pris la 2e place à 2 minutes et 21 secondes de l'Espagnol. L'Argentin Lucio Alvarez (Toyota), en tête sur la première partie de la spéciale, termine finalement 3e à 3 minutes et 10 secondes. Leader du classement général, Nasser Al-Attiyah s'est lui classé huitième à 6 minutes et 42 secondes de l'Espagnol. Le Qatarien conserve donc la tête du classement général avec 28 minutes et 19 secondes d'avance sur Loeb et Lurquin. Le Saoudien Yazeed Al Rajhi occupe lui la 3e place à 1h03:43. Sauf incident majeur, Al-Attiyah devrait donc mettre la main vendredi sur son 4e Dakar après ceux remportés en 2011, 2015 et 2019. Vendredi, la 12e et dernière étape du 44e Dakar reliera Bisha à Jeddah sur 680 km dont 164 de spéciale. (Belga)

Après un départ difficile où de nombreux pilotes sont partis à la faute, Sainz s'est montré le plus rapide sur les 365 km de spéciale avec un chrono de 3h29:32. Loeb et Lurquin ont eux pris la 2e place à 2 minutes et 21 secondes de l'Espagnol. L'Argentin Lucio Alvarez (Toyota), en tête sur la première partie de la spéciale, termine finalement 3e à 3 minutes et 10 secondes. Leader du classement général, Nasser Al-Attiyah s'est lui classé huitième à 6 minutes et 42 secondes de l'Espagnol. Le Qatarien conserve donc la tête du classement général avec 28 minutes et 19 secondes d'avance sur Loeb et Lurquin. Le Saoudien Yazeed Al Rajhi occupe lui la 3e place à 1h03:43. Sauf incident majeur, Al-Attiyah devrait donc mettre la main vendredi sur son 4e Dakar après ceux remportés en 2011, 2015 et 2019. Vendredi, la 12e et dernière étape du 44e Dakar reliera Bisha à Jeddah sur 680 km dont 164 de spéciale. (Belga)