"Chaque nouveau départ qui commence par un adieu douloureux signifie que nos c?urs sont remplis de gratitude, de respect et d'amitié", a écrit lundi sur Twitter l'entraîneur portugais. "Il n'y a pas d'au revoir dans le football, juste un simple 'à plus tard dans le match' gentil et chaleureux." Queiroz, 69 ans, avait été nommé sélectionneur de l'Egypte en septembre dernier. Début février, il avait mené les Pharaons à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, perdue aux tirs au but face au Sénégal. Ce même pays a privé l'Egypte d'une participation à la Coupe du monde, à nouveau aux tirs au but, lors des barrages disputés en mars. Dans sa carrière, Queiroz a dirigé le Sporting Portugal (1993-1996) et le Real Madrid (2003-2004) ainsi que plusieurs sélections, comme le Portugal (1991-1993 et 2008-2010), les Emirats arabes unis (1999), l'Afrique du Sud (2001-2002), l'Iran (2011-2019) et la Colombie (2019-2020). (Belga)

"Chaque nouveau départ qui commence par un adieu douloureux signifie que nos c?urs sont remplis de gratitude, de respect et d'amitié", a écrit lundi sur Twitter l'entraîneur portugais. "Il n'y a pas d'au revoir dans le football, juste un simple 'à plus tard dans le match' gentil et chaleureux." Queiroz, 69 ans, avait été nommé sélectionneur de l'Egypte en septembre dernier. Début février, il avait mené les Pharaons à la finale de la Coupe d'Afrique des Nations, perdue aux tirs au but face au Sénégal. Ce même pays a privé l'Egypte d'une participation à la Coupe du monde, à nouveau aux tirs au but, lors des barrages disputés en mars. Dans sa carrière, Queiroz a dirigé le Sporting Portugal (1993-1996) et le Real Madrid (2003-2004) ainsi que plusieurs sélections, comme le Portugal (1991-1993 et 2008-2010), les Emirats arabes unis (1999), l'Afrique du Sud (2001-2002), l'Iran (2011-2019) et la Colombie (2019-2020). (Belga)